20.02.2013

Malgré les efforts de la gendarmerie, le nombre des cambriolages est en hausse de 22%

DSC_0045.JPG

La réunion annuelle de la COB (communauté de brigades)  s'est déroulée à Fleury d'Aude à l'issu de l'inspection traditionnelle des brigades dans les locaux coursannais par le commandant Sébastien Couedelo.

DSC_0041.JPGDans son intervention, le Capitaine Jean-Marie Cros, après avoir remercié  tous les intervenants pour leur travail et leur efficacité, a donné quelques chiffres : 2157 délits, dont 1012 sur la voie publique, vols de véhicules et des vols à la roulotte en forte baisse, respectivement moins 30 et moins 40%. Il a également annoncé son départ à la retraite le 1er juin prochain après 37 années de services.

Devant les maires des communes concernées, Le commandant Couedelo a fait état d'un bilan très positif avec une chute de 4% de la délinquance de voie publique, et une baisse générale de la délinquance de 1%.

Malheureusement, souligne t-il, ces bons résultats sont ternis par la forte augmentation des cambriolages, +22%.

Ce n'est pas faute pourtant de rappeler quelques règles essentielles de prudence comme de bien fermer DSC_0043.JPGson domicile en cas d'absence, de mettre une alarme et de ne pas laisser en évidence bijoux et liquidités.

De nombreuses réunions d'information sont organisées dans les communes pour la prévention.

Le commandant Couedelo insite sur le fait qu'il ne faut pas hésiter à composer le 17 en cas de comportement étrange, de présence bizarre dans une maison ou appartement, tout signalement rapide peut favoriser une intervention fructueuse de la part des autorités de gendarmerie.

2013 sera consacrée à la lutte contre ce que l'on peut appeler « un viol domiciliaire ».

DSC_0040 copie.jpgLe Commandant Couedelo  précise dans son allocution que :« La communauté de brigades de Coursan est la plus importante du département par sa charge et ses effectifs ce qui fait d'elle un baromètre à l'échelon  local ».

A noter, l'absence du maire de Coursan, sûrement pas très content de voir la gendarmerie déménager à Vinassan dans le courant de l'année, affaire à suivre.

Pour l'heure tous les présents se sont retrouvés autour du verre de l’amitié, avec modération bien sur, alcootest oblige.

19.02.2013

Une deuxième sortie sous le signe du soleil pour l'association « Au Fil Du Temps »

IMG_0541.JPG

Vendredi 8 février ils étaient dix à emprunter les chemins de la Clape à la découverte des traces du passé.

Outre les paysages magnifiques qui se sont offerts à leur regard, les vestiges de constructions agricoles ont ému les marcheurs.

« Le mur d'abeilles » avec ses niches où jadis l'agriculteur, devenu apiculteur pour compléter ses revenus, introduisait ses « bucs ». « La capitelle », cabane en pierre sèche qui servait d'abri ou encore la découverte d'un abri vigneron qui a fait l'objet d'un débroussaillage par les volontaires. 

La prochaine marche « Au Fil du Temps » c'est pour le 15 mars, inscription au 06 78 27 39 57.

 Un autre rendez-vous est proposé aux amateurs de  culture pérignanaise et régionale le 21 mars à 18h à la médiathèque de Fleury avec une projection commentée sur l'histoire des glacières et la route de la glace, entrée gratuite.

IMG_0822.JPG

14.02.2013

Une Saint Valentin qui dure depuis 60 ans

60 ANS GRPE.jpeg

En 2012, à Fleury, quatre couples ont célébré leurs noces de diamant.

Guy Sié, le conseil municipal et l'office de tourisme ont marqué  cet événement en organisant une réception le jeudi 7 février à la maison Vigneronne.

Une réunion bien sympathique où chacun a pu évoquer les circonstances de leur rencontre, raconter quelques anecdotes moitié en français, moitié en occitan. Quelques instants pour parler du passé, des rires et des pleurs, mais aussi du bonheur d'être encore ensemble aujourd’hui, même si cela n'a pas  toujours été  facile, faut bien l'avouer.

Le xxe siècle a légalisé le « divorce pour tous », ce début de XXIe siècle offre « le mariage pour tous », règles et tabous ainsi vulgarisés ne rendront pas fréquentes les occasions de voir des couples souffler les  60 bougies du bonheur d'une longue vie à deux.

Clément Barber et Denise Cambon, Jean Bousquet et Jeannette Lignères, René Sagné et Cécile Arnaud, Robert Serra et Léa Sèbe, auront eu ce privilège.

1952 était l'année de leur mariage, époque où, disent-ils, « on savait s'amuser ». 

Bonne Saint Valentin à ces éternels amoureux !

13.02.2013

Les élus de Fleury d'Aude montent au créneau et s'associent à la mobilisation des parents d'élèves

DSC_0020.JPG

 Ce lundi à 15h30, soutenus par la présence du maire, Guy Sié, et de plusieurs élus, les parents ont occupé le parvis de l'école maternelle pour manifester contre la fermeture annoncée d'une classe en maternelle à la rentrée 2013/2014.

DSC_0034.JPGTout en offrant gâteaux et boissons, ils ont affiché leur détermination à refuser de voir la qualité de l'enseignement offert à leurs enfants se dégrader.

Cette décision aura pour effet d'augmenter sensiblement les effectifs dans les classes des plus petits, ceux là justement auxquels doit être due toute l'attention des enseignants.

D'après les chiffres recueillis en mairie, à ce jour, c'est 138 enfants qui seront scolarisés à partir de 2 ans pour la prochaine rentrée soit déjà 28 élèves répartis en 5 classes et plus de 34 si la répartition doit se faire seulement sur 4 classes.

La scolarisation des enfants à partir de 2 ans va dans le sens du projet gouvernemental, ne l'oublions pas.

Si comme Fleury le fait déjà depuis 1996, seuls les enfants de 2 ans 1/2 sont pris en charge, ils seraient DSC_0006.JPGalors 125 soit 25 pour chacune des 5 classes ou 31 s'il n'y a plus que 4 classes.

Si aucun accord n'est trouvé pour maintenir le nombre de classe à Fleury, il faudrait alors, pour revenir à un effectif acceptable de 28 enfants par classe, ne scolariser que les enfants âgés de 3 ans.

Ces chiffres ne sont pas définitifs et sont susceptibles d'augmenter. Les inscriptions à l'école commencent à peine.

>Entre 2013 et 2014 plus de 50 nouveaux logements seront livrés à de nouvelles familles et prés de 150 à l'horizon 2015.

Fleury d'Aude est une commune en pleine expansion avec de nombreux projets qui visent à améliorer le confort, la sécurité et la qualité de vie de tous mais en priorité celle des enfants qui sont, ne l'oublions pas, gages de l'avenir de tous, il serait bien dommage de régresser dans la qualité de leur enseignement.

DSC_0025.JPG

12.02.2013

Une cuvée spéciale pour un anniversaire spécial

DSC_0003.JPG

Manu Martinez, président de la cave (en blanc)  Eric Dailloux, président de l'ATP ( à gauche) et les membres du club présentent la nouvelle cuvée dont l'étiquette est réalisée par Guilhem Dailloux (au centre)

Le club de tennis pérignanais fête ses 30 ans, un anniversaire qu'il fallait fêter.

DSC_0005.JPGEric Dailloux et les membres du tennis ont eu l'idée de marquer l'événement par la sortie d'un vin rouge et d'un vin rosé pour une cuvée dédiée au club, normal direz vous dans une commune où la vigne est un de ses deux poumons, l'autre étant le tourisme.

Cette idée original est le fruit d'une étroite collaboration avec la cave la Vendémiaire. Six cents bouteilles seulement à déguster avec modération et de préférence après les matchs !

Le rouge est issu d'un cépage merlot récompensé de la médaille d'argent féminalise à Beaune en 2012 tout comme le rosé issu du cépage Syrha lauréat de la même récompense.

L'étiquette original a été imaginé par Guilhem Dailloux, jouer du club qui a su relier le va vigne et le sport.

Avec plus de sérieux, le club enregistre en ce début d'année de très bon résultats avec sept victoires sur huit rencontres, dont le spectaculaire 4 à 0 chez les dames contre Sigean et en 3e division celle des hommes  4 à 2 contre Vinassan. Bon anniversaire aux tennismen de l'ATP et longue vie au club.

11.02.2013

34 naissances à Fleury en 2012


IMG_8464.jpeg

Le 25 janvier dernier, la ville de Fleury a souhaité la bienvenue aux petits Pérignanais nés en 2012.

IMG_8457.jpegPas moins de 17 filles et 17 garçons que les cigognes ont déposé dans les jardins : c'est ce que l'on appelle la parité !

Guy Sié n'a pas manqué de rappeler l'attachement des élus à offrir aux nouvelles générations la qualité de vie nécessaire à leur épanouissement.

Cela passe par la mise en place de différents services afin de faciliter la tâche des parents et des 16 assistantes maternelles du village, comme le RAM, l'ALAE, l'ALSH mais aussi par des réunions d'échanges comme « Parlons en » animées par l'association Petit à Petit dans les locaux de l'ALAE.

Cependant, le plus important, rappelle Guy Sié, c'est l'éducation, il y a neuf classes en élémentaires et cinq en maternelle à Fleury. Voilà pourquoi, chaque année des moyens financiers conséquents sont budgétisés pour le confort des enfants tant en milieu scolaire qu'extrascolaire, preuve en est, la construction du centre périscolaire  ou encore  la rémunération de cinq intervenants dans des domaines comme la musique, l'anglais, la natation et les arts plastics, exemples parmi tant d'autres.

Une commune où, il fait bon grandir pour les petits bouts de choux, cependant un nuage vient assombrir l'horizon des futurs écoliers avec l'annonce de la fermeture d'une classe de maternelle à la prochaine rentrée. Cela remet en cause la scolarisation des enfants de 2ans1/2 qui existe à Fleury depuis 1996 et cela implique un effectif de 33 galopins entre 3 et 5 ans par classe.

Voilà donc une décision incompréhensible alors que l'INSEE démontre que la population de Fleury a augmenté de 20% en 3 ans et que la commune affiche la plus forte progression démographique du département de l'Aude.

09.02.2013

Raymond Juan expose à Fleury

DSC_0048.JPG

En ce moment et jusqu'au 27 février, Raymond Juan, peintre autodidacte, expose quelques unes de ces toiles à l'office de tourisme de Fleury d'Aude.

DSC_0043.JPGLe vernissage, qui a eu lieu vendredi 1e février, a rassemblé de nombreux admirateurs ainsi que les artistes locaux venus saluer leur confrère. Anita Quintilla, Sylvette Ruperas-Boffeli, toutes deux adjointes au maire, et Nicole Marty, conseillère municipale, ont inauguré la première exposition de l'année 2013.

Raymond Juan, natif de Narbonne, a passé de longues années dans la région lyonnaise avant de revenir « au pays ».

Membre de l'atelier narbonnais, il effectue chaque année plusieurs expositions, notamment à Saint Pierre la Mer, Gruissan, Béziers et Narbonne.

Il trouve son inspiration dans les paysages marins, les musiciens et l’Espagne avec une préférence pour les belles courbes des danseuses de flamenco, qu'il représente principalement de dos afin de mieux en évoquer le mouvement.

Aguerri à la technique de la peinture acrylique, il donne aussi leur place aux pastels. Une activité picturale qu'il exerce depuis plus de trente ans où transparaît, l'amour de la nature, le respect des artistes, une certaine joie de vivre et un regard généreux sur le monde.

Horaires et renseignements au 04 68 46 61 31.