20.09.2012

Une retraite bien méritée

retraite, ateliers municipaux, fleury d'aude

Pour certains redouté pour d'autres très attendu, cet instant où le carillon de la vie sonne l'heure de la sortie du travail a raisonné aux ateliers municipaux pour Max Billès, désormais jeune retraité.

Jeudi 6 septembre tous les collègues de travail mais aussi Guy Sié et plusieurs membres du conseil municipal sont venus fêter et honorer celui qui a passé  plus de vingt à leurs cotés.

Natif du village, Max Billès ,a débuté sa carrière d'électricien comme apprenti chez Marcel Orts électricien à Fleury où il est resté 3 ans. Après avoir passé vingt quatre ans dans le privé, il entre dans la fonction publique territoriale en 1990 recruté comme agent de salubrité. Très vite ses compétences sont  reconnues au sein de l'administration et il renoue avec son premier métier qu'il exercera avec honneur puisque il termine sa vie professionnelle sur la qualification très honorable "d' Adjoint Technique de 1ère classe".

La liste est longue des services rendus mais sa dernière action a été le nettoyage de la chapelle des Pénitents Blancs, symbole du cœur de village mais aussi au cœur des villageois.

Benoit Pichery, directeur des services techniques,  souligne combien il a apprécié ce collaborateur efficace et dévoué.

Guy Sié se souvient qu'à l'école, les copains l'avaient surnommé  "Blek le roc"  comme son héros favori de bande dessinée, bimensuel de l'époque.

Au moment de l'apéritif, chacun a pu évoquer les souvenirs de ces années de travail partagé, puis retour pour les uns au boulot et pour Max à sa liberté. 

C'est sur, le Blek pérignanais pourra de nouveau consacrer plus temps aux passions de son enfance mais aussi à la chasse, son autre violon d'Ingres. 

12.09.2012

Des cascades de fleurs ont égayé la la commune durant toute la saison estivale.

fleury d'aude, fleurissement, espaces verts

Un été pas facile pour l'équipe en charge des espaces verts de Fleury d'Aude.

Martine Cadena, adjointe au Maire et Martine Lapitz, adjointe déléguée au fleurissement des trois pôles, insistent sur la qualité du travail fourni par leurs collaborateurs. Sebastien, le chef de la troupe, Joël, Thierry,Vincent, Jean-Baptiste, employés permanents, Laura et Seb en alternance, épaulés par six saisonniers, Elodie, Hugo, Bruno, Mehdi, Marjorie, Ben et Yocco qui se sont succédés de Mars à fin Août.

DSC_0016.JPGDès potron minet, les jardiniers étaient à pied d'œuvre pour semer, planter, désherber et surtout durant le mois d’août caniculaire veiller à l'arrosage des fleurs.

Le résultat a séduit le visiteur, puisque de nombreuses félicitations ont été postées dans les « boites à idées » des offices de tourismes et mairies ou tout simplement exprimées de vive voix sur le terrain.

Pourtant, ce n'était pas gagné ! Entre le gel de l'hiver, le vandalisme, avec l'incendie des serres municipales au printemps qui a grévé le budget de 23 000€, sans oublier le saccage habituel de quelques jardinières ou encore le vol, il aura fallut beaucoup de dévouement et d'imagination pour offrir ce spectacle coloré aux Pérignanais et aux vacanciers.

C'est un travail de longue haleine qui s'étale sur toute une année avant que de pouvoir mettre en terre ou en jardinières les quelques 35 000 plans nécessaires au fleurissement des trois villages !

De plus en plus ce sont des plantes méditerranéennes qui sont utilisées en raison de leur faible besoin en eau, seulement deux arrosages par semaines. Toujours dans le tracé d'une politique en faveur de l'écologie et du développement durable, l'emploi de produits phytosanitaires est prohibé et l'apport d'engrais  raisonné.

Les saisonniers sont repartis, désormais, le collectif permanent pense à l'automne mais aussi et déjà au printemps prochain.

10.09.2012

C'est parti pour le centre périscolaire de Fleury !

centre periscolaire, fleury d'aude, attribution marché,

Les entreprises intervenantes dans la construction du complexe étaient réunies, ce lundi 3 septembre, dans la salle des mariages de la mairie pour sceller cette union interprofessionnelle qui lie les responsabilités de chacun, entrepreneurs et élus, par la signature du marché pour lequel elles ont été choisies. 

DSC_0007.JPGEn présence de Gérard Gauthier, responsable des finances, Julien Pérez et André Torrente, en charge des travaux pour la commune, Henri Combes pour l'urbanisme, Marc Soriano, directeur des services et Joël Madern, responsable urbanisme et travaux, Guy Sié, maire de Fleury, a paraphé les documents nécessaires au lancement des travaux.

Dans son allocution, Guy Sié attire l'attention de chacun sur le calendrier à respecter, le budget à ne pas dépasser et signifie aux entrepreneurs combien leur travail est d'importance pour l'avenir des petits Pérignanais.

Treize entreprises locales ont été retenues , Gerkens pour couverture et charpente, Ste Etanchéité du Midi, Ravalement 2000 pour les façades, Ste Narbonnaise de plâtrerie pour doublages et cloisonnements, Roxan Fournier sarl pour les revêtements de sols durs, Ent LPL pour les sols souples, Barsalou pour les menuiseries extérieures, CO ME CA Sarl pour la serrurerie, Ponsol pour la plomberie, Munoz pour la peinture, Otis pour les ascenseurs, la SGREG pour les terrassements et réseaux humides.

Avec des charges supplémentaires comme l'obligation de construire aux normes parasismiques ou la nature du sol qui demande un renforcement de la structure, ce projet représente un chantier de trois millions d'euros dont deux millions sept cent quarante  mille euros à la charge du contribuable, puisque seul l'Etat a accordé une subvention de quatre cent  soixante mille euros.

Olivier Bertoli, maître d'œuvre, précise que la priorité est donnée aux travaux de voirie et réseaux afin de sécuriser au plus vite les abords scolaires et ajoute que l’accès au chantier se fera par le stade.

Un premier trimestre un peu compliqué dans ce quartier du village avec en parrallèle la construction de deux maisons du lotissement privatif attenant.

Le nouveau centre périscolaire devrait être opérationnel fin 2013.

31.07.2012

Un peu de bon sens à Fleury pour l'avenue de Béziers !

CIRCULATION FLEURY, avenue de béziers

Les banderoles fleurissent à Fleury pour le bon sens

La réunion de concertation organisée le 19 juin par la municipalité concernant les améliorations  nécessaires à apporter pour sécuriser cette voie de grand passage, voitures et piétons, avait susciter un réel débat quant à la décision de laisser un double sens ou d'adopter un sens unique.

Une majorité de riverains, consultée par courrier est favorable au sens unique.

Forcément toute modification apporte son lot d'avantages et de servitudes, mais la logique veut que l’intérêt général l'emporte.

Le sens unique permet de créer un trottoir d'1m50 de large conforme aux lois en vigueur pour la sécurité et la circulation des personnes à mobilité réduite, s'offre aussi la possibilité d'ajouter vingt deux stationnements normalisés.

Cette rue est également très fréquentée par les enfants qui se rendent à pied aux écoles et  c'est un argument de poids.

DSC_0007.JPG

Certains riverains de l'Avenue de Béziers se sont mobilisés en faveur du sens unique ( pétitions, banderoles ect...) pour signifier leur détermination.

Les membres du conseil municipal sont majoritairement pour et d'ores et déjà la mise en place d'une zone à 30 klm est en cours pour l'A.de Béziers et l' Avenue de Valmy par laquelle les automobilistes venant de Lespignan entreront dans le village.

 Fleury comme d'autres villages connaît un essor démographique que les aînés, premiers bâtisseurs, n'avaient pas envisagé. C'est aux régisseurs contemporains de trouver les meilleurs solutions pour faire cohabiter piétons et voitures en toute sécurité : la tâche n'est pas facile ! 

Des agglomérations voisines comme Salles d'Aude ou Coursan ont opté pour la solution d'une circulation à sens unique.

DSC_0012.JPG







Parking sauvage, croisement de voitures : et les piètons alors ?

28.06.2012

Une nouvelle, rue est née à Fleury, bientôt le baptême.

fleury, travaux municipaux

Après quelques semaines de travaux, la liaison entre l'avenue général  De Gaulle et la rue des écoles est terminée.

Cette voie permet l'accès aux divers équipements publics de la commune et au parking qui sera agrandi pour avoir une capacité 90 stationnements.

Ces travaux de voirie sont la première étape de la réhabilitation totale de ce terrain où dés le mois de Septembre, la première pierre du centre périscolaire sera posée.

Tous les réseaux secs (basse tension, fibre optique en liaison avec la mairie pour la téléphonie, éclairage public, adduction gaz) ou humides (eau potable, eaux usées) ont été mis en place pour alimenter la future construction.

Trois maisons devraient voir le jour de chaque coté de cette nouvelle rue qui sera baptisée prochainement. 

 La réception des travaux, le lundi 18 Juin a réuni, sur le terrain, les entreprises du narbonnais pressenties pour ces travaux, les élus et responsables municipaux.

Malheureusement, tous on pu constater l'incivisme et le sabotage systématique des embellissements, en effets, un cyprès et deux lauriers plantés à l'angle de cette rue la veille se sont déjà envolés vers d'autres jardins ! 

25.06.2012

Mais où est le bon sens ?

                           Sens unique ou double sens pour l'Avenue de Beziers ? 

avenue de beziers, fleury d'aude, reunion publique

                             Un futur automobiliste concerné par le sujet du jour !

Question évoquée lors de la réunion publique du 19 Juin qui a réuni nombre de Pérignanais dans la salle des fêtes de Fleury pour un débat, il faut le dire, très animé. 

Guy Sié a commencé son intervention avec une interrogation philosophique de circonstance : «  l’intérêt général est-il la somme des intérêts particuliers ?                          

 

A l'évidence, Fleury grandit et les rues du  cœur de village ne sont plus adaptées à la fréquentation piétonnière ou automobile, mettant à mal la sécurité de tous. 

Il convient donc, et en toute logique, d'adapter les voies de circulations principales à l'essor du village. 


3531666876.JPGL'avenue de Béziers, route départementale, doit répondre à des normes précises dictées par le conseil général : 5,50 m de largeur de chaussée si la voie est maintenue à double sens et 3, 50 m si elle est mise à sens unique. Au vu de ses normes et pour obtenir les meilleures conditions de sécurité, il apparaît que la solution du sens unique descendant soit la meilleure option

Depuis la mairie, jusqu’au rond-point de l’olivier sur la route des Cabanes, ce choix  permettrait en effet d'avoir de vrais trottoirs sécurisés de 1m 40 de large pour les personnes à mobilité réduite, les piétons et les nombreux enfants qui empruntent ce trajet pour se rendre à pied aux écoles, de créer également 22 places de stationnement nécessaires à la vie du commerce . 

Les riverains concernés, consultés par enquête, ont opté en majorité pour cette solution. 

Une opposante à la mise en sens unique a préconisé l'implantation de feux tricolores pour une circulation alternative, évocation qui a créé un tollé général dans une assistance imaginant déjà les files de voitures et les premiers embouteillages urbains dans leur village vigneron !

D’autres ont pensé que, dans la partie la plus étroite en haut de la côte, des trottoirs « au niveau de la chaussée » sur lesquels les véhicules pourraient empiéter permettraient le maintien de la circulation à double sens. Mais, du fait de l’absence de visibilité à cet endroit, cela ferait courir un risque aux piétons.

Certes, la mise en sens unique déplacerait une partie de la circulation vers l'avenue de Valmy et la rue Diderot pour le contournement du village depuis Lespignan ou les Cabanes en direction de Narbonne ou Saint Pierre. Les riverains de ces rues ont souligné à juste titre la gêne qui pourrait résulter pour certains d'entre eux.

Des aménagements pour faire ralentir les véhicules sur toutes les voies concernées (ralentisseurs surélevés, zones 30 km/h, ronds-points) ont été programmés. 

Le boulevard de la république qui restera à double sens, le projet prévoit, comme pour l'avenue de Béziers, la création de trottoirs sécurisés, l'effacement des réseaux aériens, la réalisation de passages piétons et la réfection totale de la bande de roulement.

Le calendrier prévoit l'arrêt des travaux au plus tard le15 juillet pour reprendre après la saison estivale au 15 septembre. Demande a été faite pour tenir compte des vendanges de repousser la date de reprise après celles-ci.

Guy Sié rappelle que l'état des voies de la commune a nécessité depuis 5 ans un investissement de 15 millions d'euros et qu'il faudrait le budget total de plusieurs mandats pour tout requalifier. La plupart des rues du centre de Fleury n'ont pas de trottoirs et sont trop étroites pour être aux normes actuelles.

 Il faut donc procéder par priorité et toujours dans le souci de l’intérêt général.

 

 

 

06.06.2012

Le point sur les préparatifs saisonniers à Saint Pierre la Mer

saint pierre la mer, fleury

Les équipes techniques municipales s'activent pour achever les travaux en cours sur la station balnéaire de Saint Pierre la Mer.

DSC_0003z.jpgAprès un début de saison au centre du marché en raison de la réhabilitation l'aire de jeux des enfants, le manège et le « Macao Club » ont regagné leur place au bord de l'esplanade en face du café PMU Bolumard à coté du nouvel espace ludique des petits qui est en phase d'achèvement.

Trois cent mètres carrés divisés en trois pôles selon l'âge, différenciés par la couleur du sol. En cours d'installation, pyramide de cordes et modules divers où chaque bambin  pourra exprimer sa fantaisie acrobatique !

Les parents n'ont pas été oubliés : deux appareils de Fitness seront mis à la disposition des plus courageux. D'ici une quinzaine de jours tout sera en place et les enfants retrouveront leur terrain de jeux.

Toujours dans un souci d'hygiène et de respect de l'environnement, des containers ont été disposés 

DSC_0007.JPGsur la place du marché en remplacement des petites poubelles trop exiguës pour recevoir les déchets des commerçants.

Les containers de tri sélectif enterrés situés sur le parking de la poste, place du Rocher et à l'entrée du marché boulevard de la Douane sont opérationnels. Mais, malgré ces 10 récepteurs, des personnes irrespectueuses trouvent encore le moyen de laisser leurs poubelles sur le sol !: dommage.

La piste cyclable qui part du marché en direction du camping Pissevaches est enfin matérialisée et protégée par des poteaux bois.

Les douches de plages sont de nouveau utilisables. 

Petit à petit les améliorations nécessaires à l'évolution de Saint Pierre sont apportées pour faciliter la vie des résidents et le bon accueil des nombreux touristes.