20.06.2013

Une réunion d'information sécurité organisée pour les seniors

DSC_0001.JPG

La municipalité de Fleury et la gendarmerie, organisent chaque année une rencontre  avec les seniors afin de les sensibiliser aux mesures préventives contre la délinquance.

 La réunion a eu lieu dans la salle de la base de loisirs de ST Pierre la Mer, en présence de Guy Sié et des élus dont André Ruiz, adjoint responsable de la sécurité et de la prévention des risques sur la commune.

Les adjudants chefs Stéphane Vizzone et José Gonzales ont animé le débat à l'aide d'un power point, ils ont ainsi prodigué les recommandations essentielles afin d'éviter le pire.

Des gestes simples à faire ou à bannir, par exemple : ne pas mettre l'adresse sur son trousseau de clés, dans la rue porter son sac fermé et en bandoulière coté mur, ne jamais communiquer ses coordonnées bancaires sur internet et pour les achats vérifier que le site est en https ( site sécurisé), se faire accompagner pour les retraits d'espèces, la liste ne s'arrête pas là , des brochures sont à disposition en gendarmerie et parfois en maire.

En cas d'agression, surtout ne pas résister, « il vaut mieux perdre son bien plutôt que de prendre un mauvais coup » explique l'adjudant chef Gonzales.

Pour les plus anciens, il est bon de rappeler que le format des cartes de polices n'est plus celui qu'ils ont connu mais s'apparente depuis quelques années au format des nouvelles cartes d'identité.

Quelques chiffres : les plus de soixante ans font l'objet de 2/3 des vols par ruse et 1/3 des cambriolages.

Des numéros utiles à garder avec soi : opposition CB 0892 705 705, opposition chéquier 0892 683 208, urgence 112, police ou gendarmerie 17, pompiers 18, SAMU 15.

Les gendarmes sont à la disposition des citoyens qui souhaitent un conseil ou signaler des mouvements suspects.

Chaque personnes isolée ou fragile peut bénéficier de l' opération « sécurité seniors », renseignements en mairie ou gendarmerie.  

12.06.2013

180 caravanes sur le terrain de la base ULM à Fleury

DSC_0006.JPG

Comment sont -ils arrivés là ? La question peut se poser.

Perdu dans les vignes, ce terrain communal en exploitation privé n'est pas repérable facilement pour qui n'est pas de la région.

DSC_0015.JPGToujours est-il que lundi 10 juin, les Évangélistes nomades, non satisfaits par l'aire de grand passage de La Palme qui leur était destinée ont investi le territoire de Fleury sans préambule.

Le maire, Guy Sié, l'adjoint à la sécurité André Ruiz, les directeurs des services, la police municipale et la gendarmerie, tout un état major était sur le pied de guerre aux alentours du camp improvisé où 500 personnes sont réfugiées sur un site inapproprié.

Un accès difficile par une route étroite qui ne supporte pas le croisement de deux véhicules, un petit étang à proximité, source de danger de noyade, le tout en zone inondable et sensible au risque incendie, de quoi inquiéter le premier magistrat.

Même si le pasteur Mr Ramucho affirme leur autonomie sur le plan sanitaire, les questions d'approvisionnement en eau potable, de l'évacuation des déchets ménagers (environ 1500kl par jour) et des eaux noires restent posées.

Guy Sié n'entend pas accepter cette invasion sans réagir. Une action en référé est en cours.DSC_0022.JPG

La communauté évangéliste s'est installée pour une huitaine de jour, le temps de leur convention rythmée par des réunions pieuses avant le culte de fin de semaine sous le grand chapiteau. Les adeptes d'une religion qui prône la non violence, le renoncement aux drogues, à l'alcool et au tabac mais aussi tolérance et respect devraient être accueillis sereinement. Hélas, ce qui est dit dans les textes n'est pas toujours force de vérité et la méfiance fait loi .

Le nombre inquiète, « la réputation des gens du voyage » affole et la violation de propriété exaspère.

Mr Ramucho revendique, avec raison, pour les siens " un droit d'asile", pourtant accordé par les autorités mais sur un emplacement jugé inadapté par les délégués des nomades.

N'y aurait-il pas là un manque de concertation entre intéressés et décideurs ? affaire à suivre...

DSC_0017.JPG


23.02.2013

Un lifting pour les locaux de la gendarmerie de Saint Pierre


DSC_0004.JPGCet été les gendarmes de la  brigade mobile sera en partie hébergée dans la gendarmerie de Saint Pierre la Mer et en partie dans l'établissement Odalys.

Les locaux avaient besoin d'un sérieux lifting pour accueillir dignement les six gendarmes mobiles et les deux gendarmes départementaux qui vont veiller toute la saison à la sécurité de tous.

L'électricité refaite à neuf, des travaux de peinture, le mobilier modernisé, le réseau internet mis en place, des travaux devenus plus que nécessaires.

André Ruiz, adjoint au maire délégué à la sécurité, fait remarquer que : « Depuis 2008, la sécurité fait partie des préoccupations principales de la mairie. Pour exemples, la création d'un poste de police municipale à St Pierre et l'affectation d'un policier municipal pour celui ci. La mise ne place de la gendarmerie mobile permet, depuis 2012, le dépôt des plaintes à Saint Pierre. La sécurité s'améliorera encore avec l'installation de la vidéoprotection dans un proche avenir, promet-il ».

Les gendarmes sont attendus pour le 1e Juillet pour une saison 2013 que l'on espère sereine.

20.02.2013

Malgré les efforts de la gendarmerie, le nombre des cambriolages est en hausse de 22%

DSC_0045.JPG

La réunion annuelle de la COB (communauté de brigades)  s'est déroulée à Fleury d'Aude à l'issu de l'inspection traditionnelle des brigades dans les locaux coursannais par le commandant Sébastien Couedelo.

DSC_0041.JPGDans son intervention, le Capitaine Jean-Marie Cros, après avoir remercié  tous les intervenants pour leur travail et leur efficacité, a donné quelques chiffres : 2157 délits, dont 1012 sur la voie publique, vols de véhicules et des vols à la roulotte en forte baisse, respectivement moins 30 et moins 40%. Il a également annoncé son départ à la retraite le 1er juin prochain après 37 années de services.

Devant les maires des communes concernées, Le commandant Couedelo a fait état d'un bilan très positif avec une chute de 4% de la délinquance de voie publique, et une baisse générale de la délinquance de 1%.

Malheureusement, souligne t-il, ces bons résultats sont ternis par la forte augmentation des cambriolages, +22%.

Ce n'est pas faute pourtant de rappeler quelques règles essentielles de prudence comme de bien fermer DSC_0043.JPGson domicile en cas d'absence, de mettre une alarme et de ne pas laisser en évidence bijoux et liquidités.

De nombreuses réunions d'information sont organisées dans les communes pour la prévention.

Le commandant Couedelo insite sur le fait qu'il ne faut pas hésiter à composer le 17 en cas de comportement étrange, de présence bizarre dans une maison ou appartement, tout signalement rapide peut favoriser une intervention fructueuse de la part des autorités de gendarmerie.

2013 sera consacrée à la lutte contre ce que l'on peut appeler « un viol domiciliaire ».

DSC_0040 copie.jpgLe Commandant Couedelo  précise dans son allocution que :« La communauté de brigades de Coursan est la plus importante du département par sa charge et ses effectifs ce qui fait d'elle un baromètre à l'échelon  local ».

A noter, l'absence du maire de Coursan, sûrement pas très content de voir la gendarmerie déménager à Vinassan dans le courant de l'année, affaire à suivre.

Pour l'heure tous les présents se sont retrouvés autour du verre de l’amitié, avec modération bien sur, alcootest oblige.

06.02.2013

Automobilistes, s'il vous plait, un peu de civisme

 Un trottoir pour les piètons......?

DSC_0003.JPG

La toute nouvelle rue Henri Bourjade à Fleury inaugurée dans l'été, propose aux mamans avec poussettes, aux enfants mais aussi aux personnes à mobilité réduite, un trottoir tout neuf parfaitement réalisé dans les normes requises. A quelques mètres de ce beau trottoir, le parking des écoles récemment ré ouvert, après les travaux d’aménagement nécessaires au commencement de  la réalisation du centre péri scolaire compte cent possibilités de parking.

Chacun sa place, tout est fait pour que piétons et automobilistes fassent bon ménage.

Hélas ce n'est pas le cas !

Paresseux, insouciants ou pire, égoïstes, quelques conducteurs peu enclins au respect d'autrui, se garent inopinément sur cet espace uniquement réservé aux piétons et pourvu d'une belle bande jaune sensée interdire le stationnement de véhicules.

>Alors c'est le monde à l'envers : voitures sur le trottoir, mamans et poussettes sur la route !

A bon entendeur...,vous connaissez la suite.

18.09.2012

Sécurité routière pour les viticulteurs


msa, mutualité sociale agricole, vendémiaire, fleury d'aude

Un contrôle sérieux pour les tracteurs et remorques.

Chaque année la Mutualité Sociale Agricole, au moment des vendanges, met en place un programme de  sensibilisation des dangers routiers encourus avec la circulation des tracteurs. 

La Vendémiaire, engagée dans un plan de prévention des risques en générale, a sollicité la MSA  afin d'être une des cinq caves coopératives visitées en 2012.

Il s'agit d'effectuer un diagnostic sur l'état du tracteur, un peu comme le contrôle technique des voitures mais sans aucune obligation de s'y plier ou de réparer si un problème est décelé . Les points importants comme le freinage, l'éclairage et les équipements pneumatiques sont vérifiés par deux mécaniciens aussi bien sur le véhicule que sur la remorque.

 Pour les vignerons : autant attendre utile  le vidage de leur benne, c'est gratuit et en plus un cadeau d'une valeur de 30€ leur et remis comprenant des bandes rétroréflechissantes de 1m14 X 0m14, de la documentation et un éthylotest !

Jeudi 6 ce fut autour de Fleury et pour la première fois d'être le théâtre des opérations. Hugues Banon, directeur de la cave, précise que dans l'ensemble l'initiative fut bien acceptée, seul un refus est à déplorer !

La sécurité c'est pourtant l'affaire de tous, piétons, automobilistes, utilisateurs de deux roues ou machines agricoles .

16.09.2012

Les pompiers ont surveillé les plages tout l'été

pompiers de l'aude, surveillance des plages, sdis, saint pierre la mer

C'est la fin de l'été, l'heure du bilan a sonné pour ces jeunes pompiers volontaires qui ont sillonné les plages durant toute la saison estivale pour la sécurité de tous.

DSC_0100.JPGDavid Garcia, chef de plage, responsable des 4 postes de secours, constate que dans l'ensemble, il y a moins d'imprudents.

les 145 soins prodigués sur la saison sont le fait essentiellement de « petits bobos », « petits troma », plusieurs piqures de vives et seulement 11 interventions pour « péril en mer ». Il faut dire que tout est fait pour un maximum de sécurité : l'accompagnement systématique en kayak des nageurs qui s'aventurent dans les 300m, le positionnement de chaises hautes de vigie entre les postes de secours, le plan de balisage revu en début de saison afin d'éloigner les baigneurs des rochers autant d'éléments qui contribuent à ce bon résultat.

A noter, le pose de totems à image simple, coquillage, maison ou autres, pour permettre aux enfants de repérer plus facilement leur emplacement sur la plage. Cette initiative de la municipalité à notablement réduit le nombres de petits égarés.

Au total, c'est un effectif de 16 pompiers qui ont passé l'été à St Pierre. Des jeunes hommes super entraînés et forts appréciés des habitués de la plage.

Un bémol, toute fois, David Garcia souligne avec force le manque de professionnalisme des DSC_0108.JPGcentres aérés, colonies ou centres d'handicapés qui ne respectent absolument pas les lois en vigueur sur la sécurité des groupes, à savoir, la pose d'un périmètre de sécurité pour limiter la baignade et l'obligation d'avoir un surveillant pour celle-ci. Pour 2013, dit-il, une campagne de sensibilisation sera menée.

Une belle saison, avec une température moyenne de l'eau de 23° en Août et une fréquentation constante jusqu'au 24.

Septembre est là, il fait très beau mais les anges gardiens sont retournés chez eux, alors baigneurs et baigneuses, soyez prudents et surveillez vos enfants, c'est le conseil de toute l'équipe.

DSC_0107.JPG