19.01.2015

Les Anciens Combattants partagent la galette des rois

 

Galette 008.jpg

Cette année encore les A.C.V.G de Fleury se sont réunis à la salle des fêtes pour la présentation des vœux 2015 et partager la galette des rois.

Galette 007.jpgDevant une cinquantaine de personnes représentant 4 générations, Jacques Puech, président des ACVG a particulièrement mis en avant  les enfants ayant participé aux cérémonies du 11 Novembre,

Après avoir demandé une minute de silence pour les militaires tombés en OPEX et les victimes des attentats terroristes, il a laissé la parole à  Guy Sié.

Ce dernier à souligné l'importance du travail de mémoire des ACVG envers les jeunes générations, et souligner la nécessité du bien vivre ensemble, « Devant les actes de barbarie que nous venons de subir, quelles que soient nos divergences d'opinion, de confession religieuse, croyant ou athée nous devons répondre par la fraternité pour vivre dans un pays de liberté ».

En clôture, galette et blanquette étaient offertes à l'assemblée.

18.01.2015

Présentation des vœux, élus et agents territoriaux réunis

DSC_0002.JPG

Chaque année c'est une belle occasion pour se retrouver, échanger ou faire connaissance.

Pour  Marc Soriano, directeur général des services, ces vœux 2015 sont quelque peu dictés par les événements tragiques vécus par tous en ce début janvier.

Pour le DGS, le mot courage est aujourd'hui l'un des plus beaux  de la langue française, il propose, pour cette année, « de rétablir le courage comme valeur cardinale ».

DSC_0004.JPGDu courage dit-il, « il en faudra aux collectivités pour s'adapter à la nouvelle réforme territoriale et son lot d’incertitudes ».

Il appel aussi chacun à bannir, les mots narcissisme, hypocrisie, commérage et lâcheté pour faire siennes aux quotidien ces valeurs fondamentales que sont franchise, courage, conscience professionnelle et dignité, demande à tous de « Garder confiance en l'avenir quoiqu'il arrive, tenir un langage de vérité, et défendre nos valeurs en toutes circonstances ». Un discours grave et sincère. 

Guy Sié, quant à lui, revient comme chaque année sur un sujet qui le préoccupe au plus haut point, l'absentéisme, souvent du aux maladies de complaisance pour une quinzaine d'employés sur les 130 que compte la municipalité. Une grande partie de son allocution y est consacrée espérant ainsi toucher les consciences, bien que précise t-il, « ceux à qui je m'adresse ne soient pas dans la salle, car ceux ci ne viennent pas à la cérémonie des vœux ».

Guy Sié plus que jamais soucieux d'avoir les moyens financiers de doter Fleury des structures et des équipements nécessaires à son évolution, exhorte chacun des employés à traquer les petites économies et prendre conscience que tout acte entraîne des conséquences.

Après la gravité des interventions du DGS et du maire, fut venu le temps de fêter les départs en retraite et de récompenser les plus anciens par la remise des médailles du travail.

Un buffet bien garni a rassemblé tous les présents autour du verre de l'amitié et du partage.

DSC_0031.JPG

17.01.2015

Banquet Associatif de la Saint-Vincent

 

DSC_0089.JPG

TRACT ST VINCENT.jpegFleury commune viticole a pour coutume d'honorer St Vincent, saint patron des vignerons.

Le samedi 24 janvier  les festivités débuteront par une messe en l'église St Martin avec la bénédiction des offrandes en présence d'une délégation de Consuls de Septimanie.

La soirée se poursuivra à la salle municipale, route de St Pierre, à 18h30 par un apéritif vigneron avec dégustation des vins locaux (1 verre offert avec le ticket repas pour l'apéritif, puis 1€ le suivant).

Dés 20h Les associations pérignanaises proposeront un menu de choix : velouté de topinambours au foie gras, bourride de lotte ou carbonnade de sanglier, profiteroles et café.

Participation, 17€par adulte , 8€ par enfants, vin en supplément au tarif unique de 6€ par bouteille.

Toute la soirée un magicien visitera chaque table et le grand quiz du terroir permettra de gagner des lots.

La soirée est dansante musette, rétro et années 80, de la danse pour tous.

Les places sont limitées, inscriptions encore possible auprès des offices de tourisme de Fleury et St Pierre, 04 68 46 61 31 ou 04 68 49 60 89.

 

                                                                                    

16.01.2015

Un bel élan de solidarité en faveur de la plage de Fleury d'Aude

 

DSC_0067.JPG

DSC_0061.JPGLe littoral pérignanais mutilé par les intempéries du début décembre retrouve bel allure grâce à la générosité de nombreux bénévoles.

Ils étaient plus de 250 a avoir répondu présent à l'appel lancé par la municipalité.

Mercredi 14 janvier, munis de gants et de sacs poubelles, ils sont partis à la chasse aux plastiques, ferrailles et matériaux autre que le bois.

Un peu plus tard dans la matinée, les enfants du CP sont arrivés en renfort.DSC_0082.JPG

Guy Sié et les élus étaient fort occupés à répondre aux nombreux journalistes qu'ils soient dépêchés par les journaux ou les télés, telles que M6, TF1 ou BFM.

 A midi grillade pour tous, un moment partagé très convivial.

Comme pour se faire pardonner des ses caprices hivernaux, la météo, ce jour là a offert un magnifique ciel bleu et 15 beaux degrés. 

IMG_9318.JPG

DSC_0051.JPG

DSC_0104.JPG

DSC_0116.JPG

15.01.2015

Le travail de Terre de Garrigue et Patrimoine vandalisé

 

Les membres de l'association dont le travail a été évoqué dans un article paru le 13 janvier en pages locales ne décolèrent pas. Jean-Bernard Quintilla, communique son indignation : 

« La photo ci-jointe est évocatrice de ce que peut être la bêtise et l'irresponsabilité. Pendant que certains papotent en profitant des installations mises à leur disposition, d'autres s'amusent et démolissent une capitelle que des élèves d'un lycée et des membres d'une association ont péniblement et patiemment restauré, ceci dans le but d'apporter un plus au patrimoine de la commune. Il y a une expression qui dit « que certains coups de pieds au ....  se perdent », elle est ici pleinement justifiée. Les bénévoles sont mécontents et souhaitent un peu plus de respect pour leur travail, est-ce trop demander?  »

Les capitelles tout comme les murets en pierres sèches sont les vestiges d'un passé riche d'enseignements quant à la façon de vivre  mieux  avec la nature. Les ancêtres vignerons et cultivateurs ont laissé là un témoignage que l'on se doit de conserver et non de détruire. Dommage !

Capitelle vandalisée, un acte idiot  découvert par les bénévoles 0022.jpg

 

 

 

 

13.01.2015

Terre de Garrigue et Patrimoine agit pour préserver l'environnement de Fleury

 

DSC_0125.JPG

A peine 1 an d’existence et déjà beaucoup de travail accompli par les bénévoles de l'association « Terre de Garrigue et Patrimoine », présidée et créée par Jean-Bernard Quintilla. 

Mercredi 7 janvier, Les Chroniques Pérignanaises recevaient  dans leurs locaux de la maison du Patrimoine, cette belle association dont le but principal est de préserver la nature environnante de Fleury dans le massif de la Clape, patrimoine très précieux.

La salle était trop petite, il a fallu ajouter des chaises et se serrer un peu pour permettre à tous de découvrir en image le résultat du labeur engagé par les membres de Terre de Garrigue et Patrimoine. J.B. Quintilla a fait un exposé détaillé, carte topographique à l'appui.

DSC_0121.JPGDébroussaillage du massif, élagage, reconstruction des murets anciens, des capitelles ou mur à abeilles, autant d'actions pour la mise en valeur du patrimoine forestier et architectural du site.

Ces actions ne sont pas nouvelles, JB Quintilla, lorsqu'il était président du syndicat de chasse, avait déjà été l'instigateur de tels travaux et mis en place une collaboration avec le Lycée agricole Reverdy aujourd'hui devenu le lycée Luther King.

Ce partenariat continu, puisque cette année encore 15 journées d'action sont programmées où les élèves, dans le cadre de leurs cours, accomplissent un travail efficace.

L'association pérignanaise compte aujourd'hui 39 membres, elle a besoin d'aide.

Du matériel avant tout, car en tout et pour tout elle ne dispose aujourd'hui que de bras humains, de ciseaux, d'une tronçonneuse et d'une débroussailleuse fournies par le président !

C'est ouvert à tous ceux qui ont envie de protéger leur environnement.

La cotisation pour les membres actif est de 10€ et pour les sympathisants 20€ ou plus ....

Tous les marcheurs qui vont se balader du côté des Cayrols, peuvent dire merci à Jean-Bernard et son équipe, ce qui n'était auparavant que des fourrés impénétrables offre aujourd'hui un espace magnifique pour jeux et piques-niques en famille.

Les travaux reprennent tous les mardis à partir du 13 janvier, renseignements au 06 43 19 75 39 pour les volontaires.

L'assemblée générale aura lieu à 18h le  vendredi 30 janvier 2015 à la Maison du Patrimoine. 

Avant                                                                                    Après

DSC_0004.JPG

DSC_0005.JPG

12.01.2015

L'association des Chroniques Pérignanaises reçoit Terre de garrigue et Patrimoine

 

DSC_0122.JPG

Mercredi 7 janvier, jour où la France a basculé dans le cauchemar avec le carnage au journal Charlie Hebdo, les mots patrimoine et valeur étaient lourds de sens pour les membres et sympathisants des associations réunies ce soir là dans les locaux de la Maison du Patrimoine.

La conférence donnée par Jean-Bernard Quintilla, président de Terre de Garrigue et Patrimoine a donné un peu d'espoir et d'air pur à l'issue de cette terrible journée. 

Tandis que Marie-Jo Comparetti, présidente des Chroniques, maîtrisait la projection du diaporama sur les travaux effectués pour préserver la garrigue, JB Quintilla commentait les actions menées.

DSC_012412.jpgAprès cette conférence, la présidente des Chroniques toujours  dans son rôle de projectionniste a offert aux spectateurs un retour en arrière, depuis les années 50 environ au travers d'images d'objets du quotidien. Les premières machines à laver et à coudre, les encriers, les bancs de l'école, le téléphone, les roudoudous...etc, souvenirs et nostalgie pour les uns découvertes pour les autres.

Pour clôturer cette réunion, Christian Guilleré grand amateur de la langue française, et en cadeau pour la nouvelle année, a lu un texte de sa composition sur la complexité et les pièges des mots se terminant par « Aphe,  »Afe«  ou  »affe«   finement mises en scène.

Chacun est repartis, heureux de savoir le patrimoine préservé par des hommes et femmes soucieux de l'environnement naturel, heureux aussi de savoir que d'autres hommes et femmes sont là pour transmettre et faire vivre  les valeurs du passé, mais attristés au fond du cœur par les horreurs du présent en ce jour noir où douze personnes ont perdues la vie au nom de valeurs dans lesquelles aucun dans l'assistance ne se reconnaissait.