22.03.2013

Un enfant du village engagé dans la guerre au Mali

louis jacquet.jpeg

Alors que l'atmosphère était encore à la fête début Janvier, un père, une mère, une sœur,une 397688_461531140580341_2071931412_n-1.jpegfiancée et des amis commençaient à trembler de peur  pour leur proche, Louis Jacquet, jeune Pérignanais de 23 ans.

Militaire, en poste à Abidjian depuis fin octobre, après un Noël passé loin de sa famille et  pour sa première opération extérieure, Louis est mobilisé et s'envole dés le début de la guerre pour  Bamako au Mali . Très vite acheminé vers les points stratégique de Sevare et Gao, son entourage l’aperçoit même au journal de TF1 au volant d'un blindé. Durant 8 semaines il fait parti de ces hommes qui ont veillé sur la sécurité des maliens et empêché le retour des jihadistes.

Ce jeune militaire ne peut que très peu parler de ce qu'il à vécu car le conflit n'est pas terminé mais il ditComme dans toute guerre les expériences vont du pire au meilleur . Pour moi, le  meilleur, mise à part le relationnel entre soldats, a été l'accueil que nous a réservé la population malienne massée le long des routes pour saluer les convois militaires en chantant et dansant, considérant les soldats  français et leur  armée comme des libérateurs. Grand moment d'émotion et de chaleur. »

Louis a toujours vécu à Fleury où il a été scolarisé depuis l'école maternelle et licencié à l'EFSC en junior puis senior . Engagé comme maître chien à Suippes, en Champagne, il intègre en 2011 le 3ème RPIM à Carcassonne chez les paras (béret rouge). 

Il est important que les Pérignanais connaissent son histoire et puissent  être fiers de ce jeune homme courageux qui  mérite d'être salué par les siens.

A l'heure où d'autres soldats périssent dans cette guerre, chaque jour,  les parents ou amis des militaires engagés, craignent de ne plus les revoir, le retour au foyer est alors un grand bonheur pour la famille.

Souhaitons que pour tous, les larmes de douleur du départ se transforment très vite en larmes de joie comme pour la maman, la sœur, la fiancée de Louis rentré sain et sauf  ce début mars.

18.03.2013

Près d'un demi-siècle à la tête des anciens combattants, pour Pierre Chamayrac, il est temps de passer la main

13 03 03 Pierrot passe la main (20).JPG

Ce n'est pas d'aujourd'hui qu'il y pensait, en fait, ça fait quelques années déjà que Pierre Chamayrac souhaitait passer la main mais, faute de repreneur, il assumait avec le sérieux et la compétence qu'on lui connaît en la matière, sa fonction de président des Anciens Combattants et Victimes de Guerre de Fleury.

13 03 03 Pierrot passe la main (56).JPGL'assemblée générale du 3 mars 2013 qui, bien qu'étant ordinaire, n'en fut pas moins extraordinaire du fait de la démission de son Président fondateur, elle était la 47e à son actif en tenant compte de l'AG constitutive du 25 avril 1967.

Mais pourquoi si près du demi-siècle, Pierrot, comme  l'appelle familièrement ces amis, a-t-il décidé d'arrêter ?

Il l'explique lors de cette dernière Assemblée par ces mots : « Je vous demande d'avoir l'indulgence de comprendre qu’après 47 ans de présidence, une certaine lassitude peut s'emparer de votre esprit. Ensuite j'avais précisé que je ne tenais pas du tout passer mes 80 ans (NDLR : c'est pour bientôt !) à un poste de président. »

Il ajoutera, « il n'est jamais facile de quitter une présidence après presque un demi-siècle de bons et loyaux services ,  dans notre association, il n'y a pas de problèmes ni d'effectifs, ni de trésorerie, ni dans nos rapports avec la municipalité, pas de problème d'aucune sorte ! »

C'est vrai, tout le monde l'a constaté, il existe une réelle amitié dans les rangs de cette association, ce qui simplifie bien des choses. 

Le relais entre présidents s'est fait tout en douceur, amitié et convivialité. René Assemat, le nouveau fnaca, fleury d'audeprésident  élu en fin de séance, à l'habitude du monde associatif en général, il s'est impliqué davantage depuis quelque temps dans le vie des Anciens Combattants ; sur le ton de l'humour Pierre Chamayrac rajoutera : «  Et puis il est plus jeune que moi, 5 ou 6 ans d'écart, c'est énorme ! »

En guise de conclusion le désormais ''ancien président'' rassura l'assistance en ces termes : «  Encore une
 fois merci de votre compréhension, soyez certains que vous continuerez à me voir. Je reste à l'association, toujours disponible pour épauler et conseiller René dans sa nouvelle tâche.
»

Pour son départ, Pierre Chamayrac a reçu en cadeau des mains du maire et au nom de la municipalité, un livre sur l'Algérie, petite précision de Guy Sié : «  C'est un livre sur l'Algérie et non sur la guerre de l'Algérie. »

Au repas qui a suivi à la salle des fêtes, c'est un porte-document qui lui a été offert par ses amis du bureau alors que Réné Assemat offrait une belle composition florale à Madame Chamayrac. 

10.03.2013

Aux Cabanes de Fleury, chaque année, ça recommence

015.jpg

019.jpgChaque année à la même époque, le ciel et la mer se déchaînent en même temps : c'est l'époque des grandes marées.La rivière Aude  gonfle au fil des précipitations et emporte tout ce qu'elle trouve sur ses berges.

Et comme chaque année la plage des Cabanes de Fleury offre un spectacle de désolation !

Toutes sortes de débris plastiques, bois, végétaux, animaux, bidons, des arbres entiers, tout s’amoncelle et recouvre le sable   sur plusieurs kilomètres.

La municipalité via les services techniques va tout mettre en œuvre afin que l'espace soit libéré pour le premier grand week-end touristique fin mars, Pâques. Une partie du bois sera brûlée sur place et l'autre partie laissée à disposition, avis aux amateurs.

017.jpg

Pas vraiment à bon port !

31.01.2013

Acte de vandalisme sur la commune

13 01 30 I Fleury d'Aude vandalisme.jpeg

 

 

 

 

L'article ci-contre paru dans l'Indépendant du 30 janvier fait état des différents méfaits commis sur la commune depuis quelques mois.

Containers de poubelles brûlés, végétation saccagée, wc publics endommagés et dernièrement, le week-end du 26 janvier, un camping car incendié sur St Pierre.

La gendarmerie et la police seront trés attentives, surtout durant le week-end car il convient désormais de faire cesser ces saccages qui coûtent cher à la collectivité, qui ne sont que le fruits d'actes gratuits pérpétrés semble t-il à l'issu de soirées entre amis peu recommandables !

20.01.2013

Fleury station de sport d'hiver !

DSC_0009.JPG

Ci-dessus L'étang de Tarailhan, ci dessous la plage de sta Pierre.

DSC_0015.JPGL'épisode neigeux qui a traversé l'Aude ces derniers jours n'a pas épargné le littoral et de ce fait a transformé les paysages que les Pérignanais ont coutume de contempler. En empruntant la route entre Saint pierre et Fleury d'Aude , l'automobiliste pouvait s'imaginer rouler vers une station de sport d'hiver !

Autant dire que les appareils photos "ont chauffé" , ce n'est quand même pas tous les jours que la neige s'invite au paysage !

Voici quelques clichés pour ceux qui n'ont pas eu le temps de se déplacer, car malgré tout c'est le midi et la neige, heureusement, fond vite...

 

DSC_0014a.JPG

Voir l'album photo

13.12.2012

Vandalisme en série sur la commune de Fleury

DSC_0130.JPG

                                          Notre Dame de Liesse a été volée

Une visite dans la cantine scolaire au mois d'octobre où la bêtise humaine s'est traduite par l'ouverture des congélateurs et détérioration de nourriture, un acte gratuit au détriment de la collectivité.

Des Tags sur l'abri bus attenant à la cantine, la dégradation des sanitaires publics sur la place des Vergnettes à Saint Pierre la Mer,( tuyaux arrachés).

DSC_0126.JPGDernièrement l’entrée par effraction dans la chapelle de Notre Dame de Liesse, vitrail cassé, porte du tabernacle fracturée, différents vols don la statue de Notre Dame de Liesse.

Il faut ajouter divers cambriolages dans les résidences du village.

La coupe est pleine, les Pérignanais en ont assez !

La police municipale multiplie les rondes mais cela ne suffit pas. Chaque incivilité fait pourtant l'objet d'une plainte en gendarmerie, des enquêtes sont en cours, espérons que les malfrats seront vite maîtrisés car la population vit dans la crainte.

Pérignanais soyez donc vigilants, fermez à double tour vos maisons, ne tentez pas le diable en laissant à vue des objets de convoitise, signalez tout individu suspect à la gendarmerie et veillez sur vos voisins les plus fragiles.

Police municipale contact au 04 68 46 60 85.

23.10.2012

Acte gratuit contre nature

vendalisme_pins_012.JPG

Forcément de nuit, le bras armé d'une scie, un ou plusieurs énergumènes, ont « assassiné » sauvagement trois pauvres pins parasols qui avaient mis quelques années à s'implanter sur le trottoir rue des Pluviers à St Pierre la Mer, agrémentant le sentier de verdure qui descend  jusqu'à la plage.

vandalisme, saint pierre la merCe ou ces « bûcherons vandales » ont scié les pins à un mètre de haut laissant choir sur l'asphalte le reste du conifère ainsi amputé.

Pourquoi ? Telle est la question qui restera sans réponse tant que le ou les coupables ne seront pas démasqués. Vengeance quelconque ou tout simplement bêtise humaine :  quoiqu'il en soit, c'est dame nature qui en fait les frais !

Mais, quand même, force est de constater, qu'il ne faut pas avoir beaucoup de courage pour s'attaquer à de pauvres arbres sans défense et sincèrement il y a bien d'autres moyens pour exprimer sa colère ou son ennui.

Après que la police municipale ait établi son rapport, une a déposé plainte en gendarmerie par la municipalité. Les faits sont pris très au sérieux par les autorités et l'enquête  suit son cours....