19.02.2014

invités de marque pour le vernissage de l'exposition à la médiathèque

 

DSC_0009.JPG

Vendredi 14 février, une date évocatrice bien à propos, pour le vernissage de l'exposition photos de Jean Yves Couesnon sur le thème du Carnaval de Venise.

DSC_0003.JPGVenise ville des amoureux, ville aux milles splendeurs où le temps du carnaval sous le couvert du masque, les personnalités se réinventent ou se dévoilent.

Jean Yves Couesnon offre au travers de ses photos une vue détaillée sur cette fête légendaire emprunte de mystère où amour et moquerie se côtoient.

Tout en captant le regard qui se cache derrière le masque, le photographe dévoile quelque peu le personnage.

Pierrette Billès et son équipe avaient réservé une belle surprise, comme par magie, sortis du cadre marquis et marquise se sont mêlés aux invités.

Eric et Christine vêtus pour l'occasion de leurs habits de lumières ont laissé le public admiratif. En l'honneur de leur ami Jean-Yves, ils ont fait le voyage depuis Toulouse pour faire partager leur passion. Les visiteurs ont pu à loisirs s'entretenir avec les artistes sur l'art du costume mais aussi l'art de paraître car chaque posture est étudiée avec minutie.

L'expo est à  voir jusqu'au 1e mars, hélas le noble couple s'est déjà envolé pour Venise, mais deux costumes sont exposés pour le plus grand plaisir de tous. 

 

09.02.2014

La médiathèque aux couleurs du prestigieux Carnaval vénitien

 

couple web fleury.jpg

La médiathèque Guillaume Apollinaire reçoit actuellement et jusqu'au 1er mars Jean Yves Couesnon, auteur photographe, qui présente au public une sélection de ses meilleures photographies sur le Carnaval de Venise.

Régulièrement l'artiste se rend dans cette ville qu'il affectionne particulièrement. Sa vision au travers de l'objectif, révèle toute la splendeur des costumes. L'atmosphère mystérieux dégagé par  ces personnages aux visages cachés par de somptueux masques vénitiens saute aux yeux du visiteur.

Jean Yves Couesnon, rend ici un hommage talentueux au travail d'hommes et de femmes passionnés par une des plus belle fête de la planète. L'art du costume et la magie qui l'entoure sont parfaitement perceptibles dans les clichés de l'auteur.

Le Vernissage aura lieu le Vendredi 14 Février à 18h30. Lors de cette soirée, une  belle et originale surprise attend  les spectateurs, mais mystère.... 

A voir absolument pour une part de rêve au pays de l'extraordinaire.

 

DSC_0021.JPG

14.01.2014

Du noir et du blanc pour le passé d'un village haut en couleur

DSC_0226.JPG

DSC_0191.JPGL'ami Georges a eu bien des émotions ce vendredi soir 10 janvier, lorsqu'il a vu au fil des minutes l'office de tourisme se remplir d'amis venus partager avec lui quelques souvenirs du Fleury d'il y a plus de vingt.

Les murs sont tapissés de clichés de tout ce qui a fait la vie du village, les sports, le rugby évidement, le foot, le tennis ou le karaté, les associations notamment « le club des généalogistes » prémices des«  Chroniques Pérignanaises », ou encore les premières compagnies de pompiers installées au village.

Et puis plus encore, il y a les gens,

ceux qui ont marqué par leur personnalité ou leur métier, à l'image du coiffeur passionné de chasse qui DSC_0195.JPGtirait au fusil en maniant la tondeuse, le mécanicien spécialiste des bicyclettes aux roues voilées, le boucher, les Pérignanais du cagnard, les exemples par centaines des moments forts de la vie du village sont ici accrochés au mur des souvenirs grâce au talent de Georges.

Guy Sié, présent en tant que maire du village bien sur mais plus encore en ami, a fait l'éloge non seulement du photographe correspondant de presse pour les journaux de l'Indépendant et Midi Libre mais aussi de l'homme, «Il était sur tous les coups, dés qu'un événement avait lieu, il était là, laissant ce qu'il était en train de faire. Georges, c'est un bon vivant, il aime danser, chanter, c'est un artiste. Et puis il a beaucoup d'humour, je pense à certains articles de 1e avril ou quelques légendes de photos... »

DSC_0200.JPGUn citoyen d'excellence

Après avoir parlé en ami, Guy Sié a repris sa casquette de maire pour remettre à Georges Sabatier la médaille de la ville, faisant de lui un citoyen d'excellence, récompense, il faut le préciser rarement attribuée.

Bravo Georges pour ces 48 000 négatifs accumulés, bravo pour le travail de sélection, il reste encore de quoi faire plusieurs expos et offrir aux Pérignanais l'occasion de revoir avec émotion ces visages du passé, pour certain hélas disparus, mais toujours présent grâce à toi.

A voir janvier et février dans les offices de tourismes et à la mairie, tout janvier à la médiathèque, en février au centre périscolaire.

DSC_0221.JPG

 

 

12.10.2013

Un artiste de talent chasse l'autre cet automne à l'office de tourisme de Fleury.

IMG_1207.jpeg

Bernard Six décroche ses œuvres pour laisser place à une amie, Carole Bruniquel, leur point commun, la femme.

Dans les huiles de Carole Bruniquel la  féminité envahit l'espace. Principalement les visages aux regards et lèvres sensuels, mais aussi  les lignes douces des corps, les pauses alanguies dans leurs drapés pudiques, autant de détails qui représentent la femme dans toute sa raison d'être.

Inspirée par toutes les ethnies, l'artiste révèle aux visiteurs la beauté du métissage de la race humaine.

Passionnée de peinture depuis son plus jeune âge, Carole Bruquinel dès l'heure de la retraite arrivée a commencé un nouveau chapitre du livre de sa vie le dédiant totalement à son art. Son chemin se poursuit d'expositions en expositions, récoltant ainsi de nombreux prix et médailles.

Le vernissage à eu lieu vendredi 4 octobre, en présence de quelques amis, de Guy Sié, maire de Fleury, de Myriam Cros-Chetrit, Anita Quintilla et Nicole Marty, conseillères municipales en charge de la promotion culturelle.

 L'orage qui s'est abattu sur Fleury ce soir là, aura dissuadé les Pérignanais de braver les éléments, qu'à cela ne tienne, les toiles restent accrochées aux cimaises de l'office de Tourisme de Fleury d'Aude jusqu'au 31 octobre.

A voir du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h. Renseignements au 04 68 46 61 31.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

26.09.2013

Les Cabanes de Fleury d'hier à aujourd'hui

DSC_0018.JPG


DSC_0013.JPGPassionné de photo et amoureux de son village natal , depuis fort longtemps Roger-Marc collectionne de nombreux clichés de la vie quotidienne des Cabanes de Fleury.

Quel lieu plus approprié que son restaurant, Lou Cabanaire, qu'il a construit en 1982, pour ouvrir sa malle aux trésors et offrir aux Cabanaires ces instants d'émotion. Ce dimanche 15 septembre, au cœur des journées consacrées au patrimoine culturel, les habitants des Cabanes ont pu revivre quelques scènes du passé.

 

Les petits métiers ont refait surface dans les mémoires comme la pêche au globe.

Qui a revu son père, ses grands-parents , qui a retrouvé sa maison d'alors peut être qu'une cabane en planche  mais pourtant l'essence de tant de souvenirs.

Le plus ancien cliché est une carte postale des années 1930.

Moments bonheur, moments nostalgie, la vie tout simplement, certes parfois difficile mais vécu dans un lieu paradisiaque reconnait la majorité des Cabanaires.

Un grand bravo et un grand merci à Roger Marc Barbier pour cette séquence souvenir. Gardien des archives de la vie locale de ce qui n'était alors qu'un village de planche Roger Marc promet de transmettre ce patrimoine à sa descendance comme ses oncles, tantes, parents ou grand-parents le lui ont transmis. 

DSC_0023.JPG

19.09.2013

Une expo à voir à l'office de tourisme de Fleury d'Aude

 

Bernard Six portrait cocteau.jpgDe sa Belgique natale il a gardé l'humour et la dérision, de son parcours artistique,  la technique et la précision, du sud adoptif, la lumière et la couleur.

Ce mélange  offre au papilles de l'esprit un petit bonheur visuel où le regard  voyage entre lignes et couleurs à travers un monde marqué par les métaphores mythologiques revues et corrigées 21e siècle.

La femme est cependant essentielle dans l'œuvre de Bernard Six.

Il explique que certains portraits sont ceux  «  des statues au sourire un peu moqueur observant ces femmes modernes parées de ce qu'elles croient des  atours  indispensables à leur beauté, alors qu'elles  pourtant de marbre et nues pour la  plus part n'ont nul besoin artifice pour être belles et le rester ». L'artiste évoque ainsi le temps qui passe sur les êtres et les choses, un sujet qu'il affectionne.IMG_0853.jpg

Cette exposition recense essentiellement des dessins à l'encre. Des déclinaisons de noirs et de gris mais aussi de très belle couleurs.

Le visiteur, en approfondissant le regard verra apparaître formes et  personnages qui se superposent et racontent leur histoire.

 A voir jusqu'au 27 septembre du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h.

04.09.2013

Un citoyen d'honneur hors du commun

 

 

IMG_0244.jpeg

Nombreux sont ceux à être tombés amoureux de Fleury pour ses paysages et sa situation entre mer et Clape mais peu pour l'essence même du lieu, les Pérignanais. 

Pit Schwers est  cette exception.

Depuis trente ans il est tombé dans le chaudron pérignanais et ne peut plus se passer de cette potion magique. Il habite en Allemagne mais passe de nombreux mois à Fleury d'Aude. Peu importe son pays d'origine, celui qui est le sien est celui qu'il porte dans son cœur. Son regard de photographe et portraitiste de talent fait  qu'il sait capter la quintessence de l'âme de ces Pérignanais qu'il aime tant. 

A travers leurs sourires, joies ou peines et leurs visages marqués par le temps qui passe, Pit fixe à jamais l'histoire de Fleury.

IMG_0256.jpeg Ce mois d’août, la médiathèque Guillaume Apollinaire lui a ouvert ses portes. Les nombreux clichés exposés ont ému la population, certains se sont reconnus et ont fait un voyage dans leur passé. L'émotion plus vive encore lorsque au détour d'une photo apparaît un être cher ou un ami aujourd'hui disparu mais un instant rendu à la vie par ce souvenir en noir et blanc des jours heureux.

Lors du cocktail qui a clôturé cette exposition, Pit Schwers a reçu des mains de Guy Sié, la médaille de la ville le faisant ainsi citoyen d'honneur.

Guy Sié touché par l'attachement de cet artiste au grand cœur pour son village, a écrit ceci sur le livre d'or «  Un grand merci à toi, Pit, tu es ici chez toi pour toujours.... ».

Si d'aventure vous croisez son objectif, sachez que votre sourire sera éternel.