29.09.2014

Changement de signalisation sur la route qui relie Fleury à St Pierre

 

Panneau.jpgLes automobilistes ont été nombreux  à se poser des questions sur les nouveaux panneaux bleus qui ont pris racines ces jours derniers sur la RD118, remplaçant les panneaux ronds rouges et blancs de limitation de vitesse à 70.

Selon le code de la route ces panneaux bleus indiquent une vitesse maximum conseillée et non plus une interdiction d'aller au delà comme le signifie les panneaux ronds rouges et blancs.

Quoiqu'il en soit,la limitation à 90 kl/h reste bien évidemment la vitesse maximum autorisée.  

Cette souplesse sur la limitation de vitesse tend à se démocratiser sur le réseau routier. Il n'en reste pas moins que là où fleurissaient les interdictions restent des portions routières potentiellement dangereuses et qu'il convient à chacun d'en tenir compte.

La route qui relie Fleury à St Pierre, très fréquentée en été, renferme également quelques pièges : virages en épingles, aveuglement au soleil couchant, cyclistes, et traversée intempestive de gros gibiers.

                                                                                 Alors prudence !

12.09.2014

Les sentinelles de Garrigue de Fleury s’exposent à Saint-Pierre-la-Mer

Sensibilisation 2.JPG

Dans le langage technique, on les appelle les CCFF ; entendez Comités Communaux pour les Feux de Forêt.

Leur rôle : surveiller le massif de la Clape et toutes les surfaces naturelles de la commune de Fleury d’Aude, de Saint-Pierre-la-Mer  et des Cabanes de Fleury et informer les usagers des risques et dangers de l’incendie et, plus particulièrement, les vacanciers qui n’ont pas toujours conscience de la grande  inflammabilité de nos massifs. 

Sensibilisation 3.JPGProfitant du passage du camion-podium de l’Entente Valabre pour la Forêt méditerranéenne (un organisme qui regroupe toutes les institutions et initiatives destinées, d’abord à éviter, mais aussi à combattre l’incendie en forêt méditerranéenne et en garrigue), le président de l'ADCCFF11 et les patrouilleurs des CCFF de la Clape et de Fleury étaient devant la mairie annexe de Saint-Pierre. 

Tandis que l’animateur du Podium organisait les jeux en questionnant les enfants sur la faune et la flore de la garrigue, les patrouilleurs, revêtus de leur tenue orange, distribuaient des brochures informatives aux passants afin de les sensibiliser aux risques, un mégot mal éteint ou un barbecue.

Un incendie se déclare en quelques minutes, le feu de forêt aidé par le vent, peut alors y progresser à plus de 30 km/h, en produisant une énorme énergie. 

En voyant passer le petit camion jaune, chacun doit penser que ces hommes et ces femmes bénévoles, donnent beaucoup de leur temps pour vous protéger en sauvegardant le patrimoine naturel et œuvre afin d'éviter de nouvelles catastrophes.

Correctifs au reportage du 12/08 : La Clape s'étend à Fleury sur environ 3000 hectares et non 6137. Les barbecues sur les aires de camping cars de Fleury ainsi que sur la Clape sont interdits par arrêté préfectoral. 

 

15.07.2014

Insolite au milieu des plantes odorantes de la Clape

 

DSC_0007.JPG

 

L’Agave du Mexique ou Agave  Américana a été planté par Pierre Chamayrac et son épouse Jacqueline, il y a près de 20 ans, entre 1991 et 1994 dans leur domaine de Chateau Mire L'Etang en bordure de la garrigue.

Originaire du Mexique cette magnifique plante à croissance lente est une espèce monocarpique, c'est-à-dire qu’elle ne fleurit qu’une seule fois avant de mourir. On en tire par distillation la Téquila. L’Agave fournit également une fibre végétale le sisal.

Sa floraison est rare en Europe.

 

16.06.2014

Pour la 27e fois le drapeau bleu du « Pavillon Bleu » flottera dans le ciel pérignanais.

 

PAVILLON BLEU 2.jpeg

Un écolabel symbole d'un environnement exemplaire, garant de la qualité de l'eau, des plages, du port de plaisance, de structures adaptées au respect de la nature et des hommes. 

images.jpgLes efforts constants et les actions menées en faveur de l'environnement et du développement durable ces dernières années font de Fleury une commune pilote non seulement au sein de l'Agglo mais aussi sur le littoral audois.

Est il besoin de rappeler que le marché de plein vent de St Pierre la Mer est le seul à avoir interdit la distribution de sachets plastiques qui polluaient plage et mer ?

Autres exemples de bon sens, l'implantation des containers de tri au sein même de la station et du village, L'aire de lavage des machines agricoles construite en partenariat avec Salles d'Aude  est une source d'inspiration pour des communes au delà du département, mais aussi, actions de nettoyages menées avec la population, cendriers de plage, gobelets réutilisables, patrouilles forestières, aire de campings cars, etc...

Le jury a également tenu compte des efforts faits par la municipalité pérignanaise, en matière d'économie d'énergie, notamment dans l'utilisation de l'eau pour les espaces verts municipaux. Désormais ce sont des plantes moins gourmandes en eau qui sont privilégiées, des espèces méditerranéennes généralement et le gazon sera remplacé à certains endroits par des gravillons.

Fleury est niché au cœur de 4 sites Natura 2000, un écrin d'authenticité qui ne demande qu'à être préservé, ce à quoi s'emploie avec détermination l'équipe municipale.

Depuis cette année un comité de gestion du Pavillon Bleu, composé d'élus et d'agents, a été créé afin de veiller au bon suivi et au respect de la charte.

Tous ces critères justifient pleinement ce précieux drapeau bleu qui flotte dans le ciel de la commune de Fleury d'Aude pour le village, la station balnéaire de Saint Pierre la Mer et le port des Cabanes de Fleury.

Le 27 mai dernier, les membres du jury du Pavillon Bleu ont procédé à la remise des labels. Nicole Marty et Marie-Pierre Ribard, élues au Conseil Municipal, ont fait le déplacement jusqu'à Vulcania où avait lieu la cérémonie 2014.

DSCN1409-Fleur-dAude copie.jpeg

15.06.2014

Une médaille en cadeau d'anniversaire pour le domaine la Tour La Pagèze

 

DSC_0018.JPG

Une famille, un domaine et l'envie de bien faire, trois paramètres qui font de la Tour la Pagèze un lieu d'exception.

DSC_0004.JPGMiguel Modestin, Claudine Modestin et son Frère Jean-Marie Castell sont propriétaires depuis 2002 de ce vignoble niché au cœur de la Clape au confluent de 4 sites Natura 2000.

Ils ont souhaité, ce 10 juin, fêter avec leurs amis, les dix ans de l'activité « chambres d'hôte et gîte » ainsi que  la médaille d'argent attribuée à leur Sauvignon blanc au concours des Vignerons Indépendants, joli cadeau d'anniversaire !

Le buffet était dressé dans le jardin aux senteurs méridionales du mandarinier, du romarin, des lavandes et autres merveilles du cru, les convives ont pu non seulement se restaurer mais déguster aussi les vins du domaine. Bien sur le Sauvignon blanc était à l'honneur.

Jean-Marie, Miguel, Claudine et leur fille Loréna rivalisent tout quatre par leur incomparable gentillesse, serait ce le secret du bon vin ?

Faut il en déduire que pour le  vin comme pour  la gastronomie,  de l'envie de faire plaisir et du désir de partage en découle l'essence même de la qualité ....

Toujours est-il qu'un moment passé en compagnie de la famille « La Pagèze », ne laisse pas indifférent.DSC_0015.JPG

Le travail de la vigne est prenant mais la vision de l'avenir ne leur échappe pas pour autant. Des projets de restauration du domaine sont dans les cartons pour assurer la pérennité du labeur déjà accompli et Loréna du haut de ses 15 ans profile déjà cette continuité.

A La Pagèze, les vignes sont cultivées dans le respect de l'environnement, le traitement est raisonné. Au final, le consommateur peut apprécier un vin équilibré, chargé des meilleurs arômes que cette terre, difficile à dompter, située entre mer et garrigue et le travail d'une équipe peuvent offrir. 

31.05.2014

Madame le Sous Préfet en visite à Fleury d'Aude

 

DSC_0002.JPG

Ce mardi 27 mai, à la demande des élus de Fleury, Mme Béatrice Obara, nouveau Sous Préfet de Narbonne, est venue découvrir la commune et s'informer des différents dossiers dont elle est porteuse.

Mme le Sous préfet a constaté l'importance des réalisations du précédent mandat et pris connaissance des projets en cours et futurs pour  les trois pôles urbanisés que sont Fleury, St Pierre et Les Cabanes.

Particulièrement interpellée par le danger que représente le mauvais état de la voie communale du Chichoulet, en rive gauche de l'Aude, jusqu'au port de Vendres, elle a promis son intervention auprès du SMDA, syndicat compétent sur les  départements de l'Aude et de l'Hérault, afin que celui-ci assure la maîtrise d'œuvre des travaux à effectuer.

A ce sujet, Guy Sié a mis en avant le fait que cette route est empruntée de façon constante par de nombreux véhicules légers et poids-lourds et qu'elle est un accès privilégié pour se rendre d'un département à l'autre, recommandé par les GPS.

Par conséquent, la commune de Fleury ne peut être  seule à supporter le coût de sa réfection, ni même celui de son entretien qui représente un budget de 60 000€ chaque année.

La fermeture de celle-ci aurait un impact économique important.

DSC_0005.JPGBéatrice Obara propose d'organiser une réunion entre les représentants des deux sous préfectures de Narbonne et Béziers, des deux communes et des deux départements concernés, afin qu'un financement commun soit trouvé.

Aux Cabanes, après une escale au port dont une partie vient d'être réaménagée, la visite s'est poursuivie jusqu'à la plage où le parking a été modifié depuis peu à la demande du Conservatoire du Littoral, laissant plus de place à la nature.

Mme le Sous préfet a suggéré que le grand espace laissé libre soit revégétalisé rapidement sans attendre que la nature fasse elle même son travail.

A Saint Pierre la Mer, les élus de Fleury ont évoqué les difficultés rencontrées pour obtenir les subventions nécessaires aux travaux de modernisation du front de mer.

Il a été question de l'observatoire sous-marin, pour lequel il convient de trouver une solution, soit en l'utilisant à d'autres fins que celles prévues, soit en l'éradiquant totalement. Mme le Sous Préfet a proposé le concours des services de l'Etat pour évaluer les contraintes techniques de l'une ou de l'autre solution. Gérard Gauthier, 1e adjoint,  et Guy Sié l'ont avisée qu'un dossier serait déposé au titre de la D.E.T.R.(dotation d'équipement des territoires ruraux) afin d'obtenir des subventions de l'Etat.

Au cours du repas pris en commun au Cosy, à St Pierre la Mer, Mme le Sous Préfet a reconnu avoir été très séduite par la qualité environnementale de la commune de Fleury  nichée au coeur de 4 sites Natura 2000, critères aujourd'hui très porteurs sur le plan écotouristique. 

DSC_0007.JPG

 

 Mme le Sous préfet et Guy Sié devant la toute récente table d'orientation implantée au bord de la plage des Cabanes.

30.05.2014

Saint Pierre la Mer, Embellissement du rond point achevé

 

DSC_0019.JPG

L'équipe d'Axel Lamarthée a mené à bien le relooking du rond point de l'avenue Pierre Brossolette.

Avec un peu d'avance sur le calendrier, puisque la fin des travaux était prévue pour juin,  les stagiaires et leur professeur sont fiers de poser pour la photo inaugurale aux côtés des agents des services techniques de la ville, du maire et des élus en charge de l'environnement et du fleurissement.

Le muret de pierres sèches magnifiquement réussi retient un jardin méditerranéen composé de plantes adaptées au climat qui ne demandent que très peu d'eau.

Le gazon très gourmand en eau et accueillant pour nos amis à quatre pattes est remplacé par un paillage minéral.

C'est une convention signée entre le  CFPPA (Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole) des Pays d'Aude et la commune de Fleury qui a permis la réalisation de ce projet.

Une action qui, au dire de Julien Pérez, conseiller municipal en charge des travaux sur la station, sera reconduite en 2015. En effet, le grand rond point à l'entrée de St Pierre en venant de Fleury, mérite lui aussi d'être refait, il pourrait être à l'image du terroir, entre vigne, garrigue et plage.