07.10.2013

Compte rendu du conseil municipal du 26 septembre

DSC_0019.JPG

Le quorum atteint avec la présence de 20 élus, la séance est ouverte à 18h30.

20 questions sont à l'ordre du jour, à retenir :

La modification du périmètre Natura 2000 du Massif de la Clape pour Fleury et St Pierre. L'objectif est de sortir les zones urbanisées de ce périmètre soumis à une charte inadéquate en milieu urbain.

Pour Fleury cela concerne le quartier des Cayrols, pour St Pierre, toute la zone urbanisée, cependant pour l'instant seule subsiste par erreur de cartographie le quartier des Terrasses de la Mer.

En contre partie, le triangle de vigne entre le chemin de Tarailhan, la RD 1118 jusqu'au limites du Courtal Nouat, nommé les Escourjats, intègre ce périmètre Natura 2000.

Enquête publique interdépartementale en cours visant à qualifier d'intérêt général les travaux de réhabilitation de la plage de Fleury, désensablement de l'embouchure de l'Aude, la reconstruction dunaire et le rechargement de la plage, le conseil municipal vote à l'unanimité cette demande de qualification.

Deux ans de négociations acharnées avec les autorités départementales concernées vont enfin aboutir, les travaux seront réalisés sous la maîtrise d'ouvrage du  Président du Conseil général de l'Hérault.

Accord unanime en faveur des adhésions à l'Union des villes Portuaires du Languedoc Roussillon et  à la Charte Sud de France nautique. De nombreux avantages en découlent notamment l'accompagnement sur le dossier de demande de subvention concernant la requalification du port des Cabanes, subventions maintes fois demandées et toujours refusées.

Ces deux adhésions seront la garantie d’un projet de territoire cohérent auprès des autorités concernées. Dés lors les demandes de subventions vont être reconduites.

Autre point fort, le lancement des études pour la réalisation du front de mer et le site de l’observatoire sous marin de St Pierre.

En bref, adhésion à l'association « La route de la Glace » qui a pour objectif de créer un chemin de randonnée de 130klm à partir du Pic de Nore jusqu'à la Méditerranée, la glacière de Fleury étant la dernière avant la mer.

Adhésion au GDON (groupement de défenses contre les organismes nuisibles). Le GDON permet entre autre  le suivi et l'aménagement de la lutte contre la Flavescence Dorée  maladie qui touche les vignobles. Grâce à ses interventions, le nombre des traitements annuels par insecticides pourrait diminuer.

Les tarifs des activités municipales dessin, musique et gymnastique restent inchangés pour la saison 2013/2014.

Des demandes de subventions pour l'équipement du  restaurant scolaire à Fleury et la requalification de l'avenue des Corsaires à St Pierre sont engagées.

Le compte rendu complet de cette réunion sera affichée en mairie prochainement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

25.09.2013

Conseil municipal

 

Jeudi 26 septembre 2013 à 18 H 30


Ordre du jour :

1.Approbation du procès-verbal de la séance précédente

2.Information sur les décisions municipales

3.Dossier Loi sur l’Eau dans le cadre de la création d’une Zone d’Aménagement Concerté – secteur du Moulin 

4.Modification des périmètres Natura 2000 du Massif de la Clape : Site d’importance communautaire 9101453 FR « Massif de La Clape » et Zone de Protection Spéciale FR 9110080 « Montagne de la Clape »

5.Réhabilitation de la plage de Fleury d’Aude et désensablement de l’embouchure de l’Aude – Demande de déclaration d’intérêt général

6.Adhésion à l'Union des Villes Portuaires du Languedoc-Roussillon 

7.Adhésion à la Charte « Sud de France Nautique »

8.Demandes de subventions pour le port des Cabanes

9.Adhésion à l'association La Route de la Glace

10.Adhésion au Groupement de Défense Intercommunal contre les Organismes Nuisibles de la Narbonnaise (GDON)

11.Demande de retrait du périmètre du Syndicat Intercommunal de Travaux et de Gestion du CES de COURSAN, de la commune de CUXAC D'AUDE

12.Engagement des études pour la réalisation du front de mer et le traitement urbanistique du site de l'observatoire sous-marin de St Pierre-La-Mer

13.Budget primitif principal - Décision modificative n°3

14.Subvention exceptionnelle à l'association RANDO FLEURY CLAPE

15.Tarifs activités municipales : dessin, musique et gymnastique

16.Inscription en produits irrécouvrables

17.Le Grand Narbonne, Communauté d’agglomération - Conventions d’utilisation de la piscine communautaire de Fleury d’Aude 

18.Le Grand Narbonne Communauté d’Agglomération - Convention d’occupation de la salle Antoine Courrière

19.Restaurant scolaire - Demande de subvention auprès du Département

20.Avenue des Corsaires – Demande de subvention auprès du Département

 

26.08.2013

Pas de vacances pour le service social de la mairie

IMG_9727.jpeg

Bien au contraire, ces fortes chaleurs appellent à la vigilance auprès des plus fragiles, bien plus sensibles à la canicule. Les élues chargées du social sont sur le pied de guerre et ne ménagent pas leurs efforts afin de veiller au bien êtres de leurs aînés.

Dans les villages de la commune quatre vingt personnes âgées font l'objet d'attentions particulières.

Sylvette Boffelli, Monique Savells, Martine Lapitz, Anita Quintilla et Myriam Cros-Chetrit effectuent régulièrement des visites à domicile afin de veiller à ce que chacun soit bien hydraté, ne souffre pas de la chaleur au delà du supportable. Cette surveillance permet également de rompre l'isolement et maintenir un contact précieux à la bonne santé morale et physique.

Cette action s'étend au delà du territoire, puisque les Pérignanais et Pérignanaises résidents des maisons de retraites voisines de Nissan, Coursan, Gruissan, Salles d'Aude, St Marcel d'Aude et Narbonne sont également visités par ces dames au grand cœur.

Exilés de leur village, ces retraités apprécie fortement d'avoir comme on dit, « des nouvelles du pays » et de pouvoir, un instant, évoquer quelques souvenirs qui font chaud au cœur. 

 

La maison de retraite pérignanaise dans Les starting-blocks

La maison de retraite pérignanaise tant espérée qui permettrait aux Pérignanais de rester au village  est en passe de se concrétiser.

Le dossier en cours, après avoir eu l'agrément du CROS médical de Montpellier pour un établissement de 80 lits dont 20  destinés aux personnes atteintes d'alzheimer, a bénéficié d'une dotation conjointe de l'Etat et du département pour 20 lits médicalisés au titre du PRIAC de 2014 par courrier reçu le 18 février 2013.

Il est fortement probable que ce dossier fera l'objet d'une montée en charge de lits supplémentaires et nécessaires  au lancement du chantier afin que dès 2016/2017 Fleury soit enfin doté de sa maison de retraite déjà baptisée « La Manha » (prononcée «  La Magnago) du nom du lieu dit sera construite par le groupe Aude  Ariège Habitat et gérée par le groupe Korian.

26.06.2013

Compte rendu du conseil municipal du 19 juin

DSC_0041.JPG

Les 22 questions évoquées en conseil municipal le 19 juin ont été votées par les 17 élus présents.

A noter : 

- 3) Henri Combes élu à bulletin secret et à l'unanimité 5e adjoint. Il remplace Jacques Puech qui reste conseiller et garde ses délégations. Après les élections de 2008, le maire, Guy Sié, a souhaité établir une rotation à certains postes d'adjoints, ce changement est le dernier du mandat.

-5) En 2014, l'assemblée délibérante du Grand Narbonne  renouvellera ses conseillers. La  loi de décembre 2010, revue en décembre 2012, limite le nombre de conseillers communautaires et de vice présidents.  

Elle prévoit deux solutions de répartition, soit par accord local à la majorité qualifiée de 2/3 des communes représentant 50% de la population (ou inverse), soit par attribution des sièges à la représentation proportionnelle à la plus forte moyenne.

En adoptant la 1e solution, les communes de Fleury, Leucate et Cuxac ne seraient plus représentées que par 2 délégués chacune au lieu de 3. Hors des communes touristiques importantes, comme Fleury ou Leucate, situées en zone littorale, estiment injuste cette répartition , sans compter  leur forte contribution financière à la communauté et du grand nombre de réunions mensuelles, qui mobiliseraient 2 élus entre 3 et cinq jours par semaine.

Fleury, déjà privée de vice présidence, entend conserver ses 3 délégués.

En séance du 23 mai, le conseil communautaire a voté, pour  la  solution la moins avantageuse(73 voix pour et 28 contre). Cependant, il reste à valider ce vote par les conseils municipaux des communes de l'agglo, il suffirait que les 3/4 de celles-ci se prononcent en faveur du maintien de l'effectif actuel des délégués pour démentir le vote du 23 mai.

Ce 19 juin, les membres du conseil municipal de Fleury ont voté contre la délibération de l'agglomération en souhaitant que d' autres communes les imitent afin d'infléchir la décision. 

En bref, ont été votées : 

  • La conventions fixant les modalités de fonctionnement avec le SDIS qui assurera comme en 2012 la surveillance des plages.
  • Dans le cadre de la révision du PLU, le conseil municipal vote la signature d'une convention  opérationnelle avec Etablissement Public Foncier Languedoc-Roussillon et la commune. Celle-ci autorise l'EPF à se substituer, à la municipalité, pour une durée limitée, afin de réaliser les opérations foncières nécessaires à l'acquisition de terrains ZAC du Moulin et sur le site « derrière l'Horte » destinés à la création de logements et d'équipements publics. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18.06.2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

La réunion ordinaire du Conseil Municipal qui se tiendra à la mairie le mercredi 19 juin 2013 à 18 H 30

 

ORDRE DU JOUR

 

1. Approbation du procès-verbal de la séance précédente

2. Information sur les décisions municipales

3. Election d’un adjoint

4. Indemnités du Maire, des Adjoints et des conseillers municipaux délégués

5. Composition de l’assemblée délibérante du Grand Narbonne Communauté d’Agglomération à l’issue du prochain renouvellement des conseils municipaux

6. Avis sur l’attribution d’une partie du domaine public maritime au Conservatoire du Littoral

7. Convention opérationnelle site « Derrière l’Horte » entre l’Etablissement Public Foncier du Languedoc-Roussillon et la commune

8. Transfert dans le domaine public communal de la voirie et des espaces communs du lotissement « BOUISSOU »

9. Convention de servitude entre Electricité Réseau Distribution France (ERDF) et la Commune de Fleury d’Aude pour le passage en souterrain d’une ligne électrique d’une longueur de 15 mètres sur la parcelle communale cadastrée section BX n° 289

10.Approbation du règlement intérieur relatif à la passation des marchés et accords-cadres à procédure adaptée

11.Aménagement de l’avenue de Béziers : Avenant n°1  – lot 1  « Terrassements  –  voirie  – réseau pluvial » Société COLAS MIDI MEDITERRANEE

12.Avenants n°2 et n°3 au contrat de maitrise d’œuvre de la construction d’un ensemble périscolaire à Fleury d’Aude

13.Choix des délégataires des lots de plage n°6 et n°7 et signature des sous traités d’exploitation

14. Tarif d’astreinte pour occupation illicite du Domaine Public Communal – Parc Forains

15. Régime indemnitaire

16. Modification de l’effectif communal

17. Prime d’été d’un agent non-titulaire

18. Budget primitif principal - Décision modificative n°2

19. Attribution d’une subvention exceptionnelle à l’association Maasaï Horizon

20. Attribution d’une subvention exceptionnelle à l’Entente Fleury Salles Cousan XV

21. Convention de mise à disposition de sapeurs-pompiers nageurs sauveteurs pour la surveillance des baignades avec le Service Départemental d’Incendie et de Secours

22.Signature de la convention de partenariat avec la SCOP CITIESCOPE et la Communauté d’Agglomération « LE GRAND NARBONNE » pour l’opération « Récré Fruitées » 2013

12.06.2013

180 caravanes sur le terrain de la base ULM à Fleury

DSC_0006.JPG

Comment sont -ils arrivés là ? La question peut se poser.

Perdu dans les vignes, ce terrain communal en exploitation privé n'est pas repérable facilement pour qui n'est pas de la région.

DSC_0015.JPGToujours est-il que lundi 10 juin, les Évangélistes nomades, non satisfaits par l'aire de grand passage de La Palme qui leur était destinée ont investi le territoire de Fleury sans préambule.

Le maire, Guy Sié, l'adjoint à la sécurité André Ruiz, les directeurs des services, la police municipale et la gendarmerie, tout un état major était sur le pied de guerre aux alentours du camp improvisé où 500 personnes sont réfugiées sur un site inapproprié.

Un accès difficile par une route étroite qui ne supporte pas le croisement de deux véhicules, un petit étang à proximité, source de danger de noyade, le tout en zone inondable et sensible au risque incendie, de quoi inquiéter le premier magistrat.

Même si le pasteur Mr Ramucho affirme leur autonomie sur le plan sanitaire, les questions d'approvisionnement en eau potable, de l'évacuation des déchets ménagers (environ 1500kl par jour) et des eaux noires restent posées.

Guy Sié n'entend pas accepter cette invasion sans réagir. Une action en référé est en cours.DSC_0022.JPG

La communauté évangéliste s'est installée pour une huitaine de jour, le temps de leur convention rythmée par des réunions pieuses avant le culte de fin de semaine sous le grand chapiteau. Les adeptes d'une religion qui prône la non violence, le renoncement aux drogues, à l'alcool et au tabac mais aussi tolérance et respect devraient être accueillis sereinement. Hélas, ce qui est dit dans les textes n'est pas toujours force de vérité et la méfiance fait loi .

Le nombre inquiète, « la réputation des gens du voyage » affole et la violation de propriété exaspère.

Mr Ramucho revendique, avec raison, pour les siens " un droit d'asile", pourtant accordé par les autorités mais sur un emplacement jugé inadapté par les délégués des nomades.

N'y aurait-il pas là un manque de concertation entre intéressés et décideurs ? affaire à suivre...

DSC_0017.JPG


23.04.2013

Compte rendu du conseil municipal du 18 avril


DSC_0001.JPG

La séance est ouverte à 18h30.

Dix huit questions à l'ordre du jour.

A retenir :

-Une convention avec l’Établissement Public Foncier du Languedoc Roussillon va être signé pour permettre à celui -ci de se substituer financièrement à la commune afin d'acquérir les parcelles de terrains destinées à la construction future de logements  sur le site de Carabot le Haut. Au moment choisi, les parcelles seront restituées à la commune ou aux aménageurs au prix d'achat par l'EPF.

-Une demande d'éligibilité va être faite afin que la commune puisse entrer dans le cadre du dispositif Duflot. Dispositif qui permet des réductions d'impôts dès lors que les propriétaires investissent dans la construction  logements destinés à la location pour une période d'au moins 9 ans. Ce dispositif sera sans conditions jusqu'au 30 juin. Au delà de cette date, diverses conditions d'agréments seront en vigueur. Renseignements en mairie.

-Des rues sans noms vont sous peu être dénommées. Afin de faciliter la localisation GPS et la distribution du courrier, à Fleury, deux voies qui desservent le lotissement de La Vigne vont porter le nom de « Rue du grenache  » et  « impasse du Listan ». A Saint Pierre, la rue menant à la résidence Pleine vue sur Mer se nommera désormais « Impasse des Corbières », elle fait suite à l'avenue des Exals. La rue menant au lotissement « les hauts d'azur » devient «  l'Impasse des Rouges-gorges », celle qui dessert l'ancien lotissement des Merles Blancs devient tout naturellement « Impasse des Merles Blancs »

-Une demande de subvention va être effectuée auprès du SMMAR suite à la pollution de la plage des Cabanes par les déchets de la rivière Aude. Malgrès le mouvement de solidarité de la population pour aider au nettoyage, celui ci a coûté plus de 40 000€ à la municipalité.

-Une nouvelle qui va réjouir les Pérignanais, dans le cadre de la Tempora, le 11 Novembre, lors de la fête du village, la troupe J.C. Baudraco jouera « César » de Marcel Pagnol pour le bonheur de tous les amateurs du genre.

L'ordre du jour épuisé, la séance est levée à 19h45.