15.01.2015

Le travail de Terre de Garrigue et Patrimoine vandalisé

 

Les membres de l'association dont le travail a été évoqué dans un article paru le 13 janvier en pages locales ne décolèrent pas. Jean-Bernard Quintilla, communique son indignation : 

« La photo ci-jointe est évocatrice de ce que peut être la bêtise et l'irresponsabilité. Pendant que certains papotent en profitant des installations mises à leur disposition, d'autres s'amusent et démolissent une capitelle que des élèves d'un lycée et des membres d'une association ont péniblement et patiemment restauré, ceci dans le but d'apporter un plus au patrimoine de la commune. Il y a une expression qui dit « que certains coups de pieds au ....  se perdent », elle est ici pleinement justifiée. Les bénévoles sont mécontents et souhaitent un peu plus de respect pour leur travail, est-ce trop demander?  »

Les capitelles tout comme les murets en pierres sèches sont les vestiges d'un passé riche d'enseignements quant à la façon de vivre  mieux  avec la nature. Les ancêtres vignerons et cultivateurs ont laissé là un témoignage que l'on se doit de conserver et non de détruire. Dommage !

Capitelle vandalisée, un acte idiot  découvert par les bénévoles 0022.jpg

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.