24.10.2014

A mi-trimestre, rythmes scolaires quel en est le bilan

 

DSC_0027.JPG

Voilà maintenant 6 semaines que les petits Pérignanais expérimentent le nouveau rythme scolaire qui leur est imposé.

60%, seulement, des écoliers sont inscrits aux activités périscolaires les vendredis après-midi.

DSC_0044.JPGPour la collectivité, cette adaptation n'a pas été simple. Organisation du transport scolaire, adaptation du personnel municipal et un budget conséquent supporté par la commune.

Anne Marie Beaudouvi, adjointe déléguée à la jeunesse, explique « ..Ces temps de TAP(temps d'activités périscolaires) sont des moments organisés par du personnel qualifié, ayant travaillé sur un projet éducatif, avec des thèmes et des ateliers diversifiés. L’accueil périscolaire se passe bien, grâce à l’investissement du personnel d’encadrement. » 

Nombreux ateliers ont été mis en place : Les petits artistes(initiation théâtre), les petits cuistots DSC_0042.JPG(initiation cuisine), la main verte (initiation jardinage), jeu m’amuse (jeux sportifs et de sociétés), les apprentis volleyeurs (initiation volley), récup art (création avec objet de récupération), esprit livre (lecture expression).."Les activités sont organisées  en partie au CLAE, à l’école maternelle, à l’école primaire, à la médiathèque et sur les terrains de sports,« précise-t-elle.

Un constat demeure, malgré les temps de sieste réservés aux plus petits, les parents dénoncent une fatigue des enfants en fin de semaine.

Quant au centre périscolaire en lui même, il s'avère aujourd'hui que cet investissement était nécessaire voir indispensable. Sans cette structure adaptée, l'accueil des enfants en dehors du temps scolaire aurait été problématique.

A propos de la cantine, A.M. Beaudouvi demande aux parents plus de rigueur, en effet, « .. La restauration scolaire est saturée, les familles ne  respectent pas vraiment les règles d’inscription à l’avance des enfants, heureusement, l’équipe cuisine fournit un gros travail d’adaptation.. » dit-elle.

Dans l'ensemble, le bilan d'organisation de cette nouvelle vie écolière par l’exécutif est positif, "même si, comme dans tout changement des améliorations à apporter et des réajustements à faire", précise le maire de la commune, Guy Sié.

Objectif atteint, les enfants apprennent en jouant, quand au bien fondé pour le rythme biologique des petits, cela reste à vérifier, ceci est un autre débat.

 DSC_0041.JPG

Les commentaires sont fermés.