27.09.2014

Vendanges en demie-teinte pour la Vendémiaire

 

image6.jpeg

Entre la grêle et paradoxalement le manque d'eau sur le vignoble de la Clape, personne ne s'attendait, cette année, à des vendanges exceptionnelles.

image5.jpegPour la cave coopérative Fleury/ Salles, elles ont commencé très tôt dans la saison, le 20 août , pour se terminer rapidement le 15 septembre, 3 semaines de travail contre 5 habituellement. Le manque de volume a, hélas, permis de battre ce record de vitesse !

Hugues Banon, responsable de la cave, explique un peu tristement : «C'est -40% sur l'année 2013 qui était, certes, excellente, mais quand même -25% sur une année normale comme 2012 »...

En contre partie, ces vendanges rapides permettront aux consommateurs la dégustation des trois couleurs en primeur contre seulement 2 l'an dernier dont le rouge absent faute de temps.

Paul de Guibbert, le chef de cave, est déjà à pied d'œuvre avec son équipe pour la vinification afin d'extraire le meilleur de cette récolte difficile. Un challenge d'autant plus que  le concours des vins primeurs aura bien lieu en 2014 après quelques années d'absence.

Autre défit, la vinification de la cuvée haut de gamme de la image19.jpegcave, élaborée à partir des parcelles de Carignan, vendangées à la main le 22 /09 et traitées par le principe de la macération carbonique .

 Dominique Fontès, quant à elle, responsable du caveau et de l'administratif, ne chôme pas, déjà la fête du vin primeur est orchestrée.

Elle aura lieu samedi 18 octobre. Au programme, le vide grenier toute la journée sur le parking de la Vendémiaire mais aussi et c'est nouveau, un concours de pétanque qui va ravir les amateurs. Visite de la cave et dégustation toute la journée et le soir venu, à Salles d'Aude, le repas dansant. Réservations conseillées au 04 68 33 61 21, prix du repas, 25€.

(photo du pressoir de dernière technologie le Bucher-Vaslin 450 entré en action pour ce millésime)

Verdict mi Octobre pour le breuvage de Bacchus, édition 2014 qui aura donné lieu, une fois de plus, à un dur combat entre la nature et les hommes.

image3.jpeg

                Vendanges manuelles sous l'oeil expert de manu Martinez, président de la Vendémiaire

Les commentaires sont fermés.