19.06.2014

La Vendémiaire modernise ses installations

 

PRESSOIR VENDEMIAIRE_20140612_0076.jpeg

La vendémiaire vient de s'équiper d'un pressoir Bucher-Vaslin 450 doté de l'option Inertys.

Une technologie nouvelle qui protège la vendange et le jus de l’oxydation durant le pressurage des blancs et rosés. Ce procéder sous gaz inerte (azote) produit un nectar plus fruité et plus aromatique. Ce principe économise également l'utilisation d'azote, ce qui en terme d'économie réduit le coût de l'exploitation.

Hugues Banon, directeur de la cave, précise :« C'est le premier pressoir de ce type installé dans le département. Face à la demande du marché, les surfaces de blancs ont doublé en 4 ans, désormais, avec ce  pressoir de dernière technologie et les 3 plus anciens déjà en place, c'est plus de 200 tonnes de raisins qui pourront être traitées. »

Il remercie également la société  Arnon qui a installé le portique et ERDF représentée par Hervé Jourdain pour le déplacement rapide de la ligne haute tension.

Depuis quelques années, l'équipe de la Vendémiaire mène une politique basée sur la recherche qualité afin de  prouver  que les caves coopératives sont aussi en mesure de produire des vins de haut niveau contrairement aux idées reçues.

DSC_0008 copie.jpgPari gagné !

« Qu'ès aco » ce blanc issu de cépage Guiwurs  à fait l'unanimité au concours  Grands Vins Sélection et se voit doté d'une belle médaille d'or que la cigogne et le flamant rose de l'étiquette créer par William Moulin en 2012 vont arborer fièrement sur leur long cou.

Une autre médaille d'or décernée aux Féminalises pour «  Garrigue »  le rosé Clape et une médaille de bronze pour le Chardonnay attribuée au concours des Oenologues de France, récompensent les efforts engagés .

L'ensemble des investissements prévu sur trois ans représente près d'un million d'euros dont 30% d'aide communautaire.  

D'ici à 2016, la cuverie sera totalement revêtue de résine époxy pour une meilleure conservation des vins, 7000 hectos de cuverie seront également équipés de drapeau inox  afin de réguler la température de fermentation.

Le bâti n'est pas oublié, le toit de la cave à besoin d'être refait et la boutique de St Pierre la Mer vient d'être totalement relooké.

Sur la route de l'excellence la cave coopérative commune à Fleury et Salles d'Aude pilotée par Manu Martinez et Hugues Banon promet de bons moments aux papilles des amateurs de bons vins.

 

 

Les commentaires sont fermés.