07.03.2014

Aquadomitia, un projet qui intéresse aussi les viticulteurs

 

DSC_0024.JPG

Une des plus grandes stations du traitement de l'eau en Languedoc Roussillon se trouve sur le territoire de Fleury au Pech de Labade dominant la plaine au dessus de la route des vins.

Deux réservoirs de 2500m3 suffisent, trois jours durant et sans pompage, à desservir les communes littorales de Valras à Leucate, le village de Fleury etant alimenté par Véolia depuis Moussoulens.

L'eau brute est pompée aux sources de l'Orb, puis acheminée par une conduite jusque à la station.

Les accidents de pollution survenus dans le passé ont conduit les autorités à envisager la mise en place d'une seconde conduite qui acheminerait de l'eau depuis le Bas Rhône.

Sur le parcours de celle-ci, quelques  points de captage seront installés visant à favoriser la mise en place, par les viticulteurs, d'un arrosage goutte à goutte afin d'éviter le stress hydrique de la vigne en plein été.

DSC_0163.JPGDans ce projet, Aquadomitia, les viticulteurs Pérignanais de la plaine de Pissevaches sont concernés.

En effet, BRL entame les travaux nécessaires afin que l'eau de lavage des réservoirs ne soit plus déversée à perte dans la nature mais proposée à moindre coût aux exploitants, pour arroser leur vigne.

Certains d'entre eux ont déjà obtenu des aides européennes pour les travaux. Le chantier engagé par BRL traverse le site classé de la Clape et impacte  la faune et la flore.

A ce titre, des mesures compensatoires ont pu être demandées. Pour le maillon irrigation, 5 hectares de la Pagèze à la Negli seront maintenus débroussaillés durant 20 ans et 20 hectares sur la même durée pour les dégâts inhérents à l'enfouissement de la seconde conduite.

Un protocole de gestion de ces terrains est en cours entre BRL et la commune de Fleury avec notamment l'idée d'introduire de l'agropastoralisme.

Une démarche commune qui allie sécurité du consommateur et développement durable.   

Les commentaires sont fermés.