01.08.2012

Enfin les Vacances pour les membres du conseil municipal ou presque..

fleury d'aude, conseil municipal, centre peri scolaire


Le mois de Juillet aura été très studieux pour l'équipe municipale : deux réunions du conseil en un seul mois !

Pour la séance du 10 juillet, quelques points à retenir :

  • *Afin de disposer de l’ensemble des moyens nécessaires à la réalisation de la mission de protection des espaces naturels sensibles, l'accord est donné au Conseil Général de l’Aude d'étendre la zone de préemption ENS existante à une parcelle cadastrée section BK n°49.
  • *Un règlement d’utilisation des véhicules municipaux ainsi qu’une convention relative aux autorisations de remisage à domicile ont été adoptés.
  • *Suite à la démission de Mme Alexandra Teral de son poste de conseillère municipale, des modifications au seins des délégations ont été adoptées pour son remplacement.
  • *Les membres du conseil autorisent, à l'unanimité, le maire à solliciter l’ensemble des partenaires institutionnels et organismes compétents pour l’obtention des subventions les plus larges possibles concernant le réaménagement ( trottoirs, stationnement, réseaux secs et humides) du Bd de Bellevue à St Pierre-La-Mer sur sa partie basse dont le coût des travaux prévu s'élève à 414 000€ HT. 
  • *Les « récrées fruitées » font l'objet d'une convention entre la, Communauté d’Agglomération « Le grand Narbonne», la SCOP CITIESCOPE et l’association « Récré-Fruitées ». Les enfants des écoles pourront continuer de bénéficier, à la récrée, de fruits issus de l'agriculture biologique ou raisonnée.
  • *L’assemblée a approuvé, à l’unanimité, la motion de soutien au projet d’implantation d’une gare Ligne à Grande Vitesse à l’Ouest de Narbonne.
  • *Le rapport sur la gestion de l'eau, sa qualité et son coût fourni par le grand Narbonne et l'agence Régionale apportent quelques chiffres rassurants : assainissement performant à 98%, rejet des stations conformes à 100%.

Le centre périscolaire : c'est parti !

La dernière séance du conseil municipal du 24 juillet portait sur une question d'importance : les attributions des marchés pour la réalisation de ce projet devenu primordiale pour le bien être et la sécurité des petits Pérignanais scolarisés.

 Un budget de trois millions d'euros pour l'avenir des enfants village. Par ces temps de crises, les subventions sont rares, seul l'Etat, accorde deux fois 200 000€. Reste un investissement à hauteur de 2 600 000€ pour la commune qui espère encore quelques aides au niveau de la région, d'autant que l'étude des sols préconise un renfort de fondations auquel s'ajoute l'obligation de construire aux normes parasismiques, ce qui forcément n'est pas signe d'économie !

A l'issu des appels d'offres par procédure adaptée, quatorze entreprises, pour la plus part régionales, ont été retenues.

L'école est finie pour les élus, mais les dossiers ne seront pas jetés au feu : La rentrée s'annonce chargée !

 

 

Les commentaires sont fermés.