25.06.2012

Mais où est le bon sens ?

                           Sens unique ou double sens pour l'Avenue de Beziers ? 

avenue de beziers, fleury d'aude, reunion publique

                             Un futur automobiliste concerné par le sujet du jour !

Question évoquée lors de la réunion publique du 19 Juin qui a réuni nombre de Pérignanais dans la salle des fêtes de Fleury pour un débat, il faut le dire, très animé. 

Guy Sié a commencé son intervention avec une interrogation philosophique de circonstance : «  l’intérêt général est-il la somme des intérêts particuliers ?                          

 

A l'évidence, Fleury grandit et les rues du  cœur de village ne sont plus adaptées à la fréquentation piétonnière ou automobile, mettant à mal la sécurité de tous. 

Il convient donc, et en toute logique, d'adapter les voies de circulations principales à l'essor du village. 


3531666876.JPGL'avenue de Béziers, route départementale, doit répondre à des normes précises dictées par le conseil général : 5,50 m de largeur de chaussée si la voie est maintenue à double sens et 3, 50 m si elle est mise à sens unique. Au vu de ses normes et pour obtenir les meilleures conditions de sécurité, il apparaît que la solution du sens unique descendant soit la meilleure option

Depuis la mairie, jusqu’au rond-point de l’olivier sur la route des Cabanes, ce choix  permettrait en effet d'avoir de vrais trottoirs sécurisés de 1m 40 de large pour les personnes à mobilité réduite, les piétons et les nombreux enfants qui empruntent ce trajet pour se rendre à pied aux écoles, de créer également 22 places de stationnement nécessaires à la vie du commerce . 

Les riverains concernés, consultés par enquête, ont opté en majorité pour cette solution. 

Une opposante à la mise en sens unique a préconisé l'implantation de feux tricolores pour une circulation alternative, évocation qui a créé un tollé général dans une assistance imaginant déjà les files de voitures et les premiers embouteillages urbains dans leur village vigneron !

D’autres ont pensé que, dans la partie la plus étroite en haut de la côte, des trottoirs « au niveau de la chaussée » sur lesquels les véhicules pourraient empiéter permettraient le maintien de la circulation à double sens. Mais, du fait de l’absence de visibilité à cet endroit, cela ferait courir un risque aux piétons.

Certes, la mise en sens unique déplacerait une partie de la circulation vers l'avenue de Valmy et la rue Diderot pour le contournement du village depuis Lespignan ou les Cabanes en direction de Narbonne ou Saint Pierre. Les riverains de ces rues ont souligné à juste titre la gêne qui pourrait résulter pour certains d'entre eux.

Des aménagements pour faire ralentir les véhicules sur toutes les voies concernées (ralentisseurs surélevés, zones 30 km/h, ronds-points) ont été programmés. 

Le boulevard de la république qui restera à double sens, le projet prévoit, comme pour l'avenue de Béziers, la création de trottoirs sécurisés, l'effacement des réseaux aériens, la réalisation de passages piétons et la réfection totale de la bande de roulement.

Le calendrier prévoit l'arrêt des travaux au plus tard le15 juillet pour reprendre après la saison estivale au 15 septembre. Demande a été faite pour tenir compte des vendanges de repousser la date de reprise après celles-ci.

Guy Sié rappelle que l'état des voies de la commune a nécessité depuis 5 ans un investissement de 15 millions d'euros et qu'il faudrait le budget total de plusieurs mandats pour tout requalifier. La plupart des rues du centre de Fleury n'ont pas de trottoirs et sont trop étroites pour être aux normes actuelles.

 Il faut donc procéder par priorité et toujours dans le souci de l’intérêt général.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.