12.11.2011

Un Pérignanais s'en est allé

Gerard druez, fleury d'aude, déces


Les Pérignanais ont appris avec tristesse le décès de Gérad Druez des suites d'une longue maladie.
A Fleury on ne le connaissait que sous le sobriquet de « Julot » qu'il avait hérité de son père Jules.
Toujours prêt à rendre service, connu pour sa gentillesse et son humour.

Les anciens se souviennent de sa voix tonitruante dans les tribunes du stade, d'abord comme fervent supporter du Fleury olympique puis de l'entente Fleury, Salles,Coursan. Il n'hésitait pas à houspiller les joueurs, râler après l'équipe adverse ou l'arbitre ,mais ça ne l'empêchait pas, une fois le match terminé, de payer un coup à boire à ce même arbitre... « ça c'était Julot ! »comme le raconte affectueusement ses amis.


 Gérard Druez a commencé sa carrière professionnelle comme maçon, puis a travaillé de nombreuses années pour la cave coopérative de Fleury-Salles. Il ne s'est jamais marié. Sa sœur Maryse et sa nièce Magali sont sa seule famille à laquelle tous les habitants de la commune présentent leurs sincères condoléances.


Son sourire, sa jovialité manqueront à tous ses proches et amis qui restent persuadés que décidément, 56 ans  c'est bien trop tôt pour s'en aller.

 

Les commentaires sont fermés.